Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

La situation du palladium devient critique

Guillaume Pitron ,

Publié le

En hausse de 60%  en un an, le cours du palladium est porté par le Dieselgate qui relance les ventes de véhicules essence. Les réserves s'épuisent et la pénurie guette.

La situation du palladium devient critique
Minerai de platine et de palladium
© Cc-by-2.0 - James St. John

Le palladium est en feu. Il était coté, ces jours-ci, à plus de 1000 dollars l'once – en hausse de près de 60% sur les douze derniers mois. "C'est la plus belle performance du secteur des matières premières cotées en 2017, nous dit Benjamin Louvet, gérant Matières premières chez OFI Asset Management. Et les cours pourraient bien battre de nouveaux records cette année." Sous-produit du platine, le palladium connaît de multiples applications industrielles. Dans l'électronique, il est indispensable à la fabrication des condensateurs et des connecteurs. Dans la joaillerie, on y recourt pour constituer un alliage, l'or blanc. Et le secteur automobile capte près de 80% de la demande mondiale. Le palladium est en effet indispensable aux pots catalytiques des véhicules  thermiques. Le "Dieselgate" a profité aux ventes des voitures à essence, auxquelles s'ajoutent la hausse continue du marché automobile chinois... A l'horizon 2035, la demande de palladium devrait quintupler par rapport à son niveau de 2013, prédisent certains experts.

Or la Russie totalise, à elle seule, 46% de la production mondiale de palladium, devant l'Afrique du Sud et une petite poignée de pays producteurs. Cette prépondérance a longtemps servi des desseins militaires : "durant la guerre froide, les soviétiques étaient arrivés à la conclusion que le palladium serait indispensable à la fusion nucléaire à froid", rappelle Benjamin Louvet. Ces derniers ont donc constitué un important stock stratégique. Mais après la chute du mur de Berlin et sur fonds de baisse générale des dépenses d'armement, le Gokhran (le Trésor russe) a commencé à liquider le stock, "via les banques UBS et Crédit Suisse, au profit du secteur de la bijouterie. Le palladium fut également racheté par de grands traders, comme Glencore et Trafigura", se souvient un ancien gérant de fonds.

Personne ne connaît les réserves exactes de palladium qui dorment encore dans les coffres du Gokhran. On sait cependant qu'en 2018, les Russes continuent d'écouler le stock auprès des industriels de l'automobile. Mais fin 2014, le Gokhran a annoncé que de vendeur de ce métal noble, il pourrait bientôt se muer en acheteur – ce qui laisse à penser que le bas de laine sera bientôt épuisé. "Il faudrait relancer la production, mais les mines russes et sud-africaines sont vieillissantes. Aucun gisement majeur de palladium n'a été découvert ces dernières années et il n'existe pas de nouveaux pays où extraire ce métal à ce jour. Le risque de pénurie existe", analyse Benjamin Louvet. Nul hasard si la Commission européenne a classé ce métal blanc comme "critique" en 2017. Une solution serait de lui substituer le platine, désormais moins cher, pour les applications industrielles similaires. Encore faut-il agencer des politiques de R&D et soumettre les innovations à de longs processus d'homologation... qui n'ont même pas débuté. En clair, l'inertie qui prévaut perpétue la validité de ces mots de Jean Monnet : "les hommes n'acceptent le changement que dans la nécessité et ils ne voient la nécessité que dans la crise".

Réagir à cet article

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle