La sidérurgie européenne en guerre contre la Chine

Le lobby européen de la sidérurgie (Eurofer) a déposé plainte le 9 janvier auprès de la Commission européenne. L’objectif étant de dénoncer les importations de certains aciers bon marché en provenance de Chine.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La sidérurgie européenne en guerre contre la Chine

Eurofer accuse la Chine d’écouler sur les marchés européens un acier galvanisé pré-peint utilisé surtout dans l’industrie du bâtiment via des pratiques de dumping sur les prix. Le lobby représente entre autres les principaux producteurs d’acier européens, comme ArcelorMittal et ThyssenKrupp.

L’organisation accuse le gouvernement chinois et les autorités locales de subventionner leur industrie sidérurgique, mettant en avant l’argument de la concurrence déloyale.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Le miracle de l'industrie sidérurgique chinoise, qui représente maintenant environ 50% de la production mondiale d'acier, n'est pas le résultat de la libre concurrence", déplore Gordon Moffat, directeur général d’Eurofer.

Une fois la plainte déposée devant la Commission, celle-ci dispose d'un délai de 45 jours pour décider s'il y a suffisamment d'éléments pour lancer une enquête. A l'issue de l'enquête, elle peut décider de prendre des mesures.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS