La semaine en régions du 24 au 30 janvier

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La semaine en régions du 24 au 30 janvier

LEJABY
L’entreprise Lejaby prépare son plan de reprise. Le nouveau patron Alain Prost, annonce jeudi 26 qu'il laissera le repreneur des ateliers d'Yssingeaux (Haute-Loire) utiliser le matériel pour relancer l'activité. Cela fait un argument de plus pour augmenter l’attractivité du site et permettre, peut être, une issue positive pour les 93 salariés sur le point d’être licenciés.

"Je ne laisserai pas tomber les gens de Lejaby", a par ailleurs promis Nicolas Sarkozy, lors de son interview télévisée de dimanche 29 janvier. Il a annoncé vouloir présenter "dans quelques jours" une solution pour l'usine.

PETROPLUS
Sur le site de Petit-Couronne de Petroplus, lundi 30 janvier, le ministre de l’industrie Eric Besson s’est rendu sur place pour réaffirmer le soutien indéfectible du gouvernement. C’est la quatrième rencontre en quelques semaines. D’autres politiques sont déjà venus sur le site comme Jean-Luc Mélenchon, Hervé Morin ou Eva Joly. Des rencontres au sommet qui ne change rien aux difficultés financières du groupe suisse.

Les négociations ouvertes depuis début janvier avec les créanciers du groupe n'ont pas abouti. Le groupe ne peut plus rembourser ses dettes, d'environ 1,75 milliard de dollars. Le raffineur Petroplus a demandé, mardi 24 janvier, son placement sous la loi de la protection des faillites.

PSA POISSY
Le discours de la réindustrialisation joue sur deux tableaux : le réconfort des ouvriers en détresse et la mise en valeur politique d’investissements industriels en France. Dans ces conditions, il n’est pas étonnant que Eric Besson se réjouisse du développement de l’usine de PSA pour la production de la Peugeot 208 à Poissy. Sur les 600 millions d’euros investis par le groupe dans le développement de cette voiture citadine, 150 millions revienne à cette usine, le principal site de production en France de la 208.

REPETTO
Si PSA semble abonder avec ce thème du Made in France, le bon élève reste définitivement Repetto. Si bon élève, que la marque aux ballerines a inauguré sa propre formation, en Dordogne. Sera enseigné son savoir-faire unique dans les métiers du cuir et du luxe. Pour l’heure, la formation est accessible dans le lycée professionnel de Chardeuil à Coulaures, en Dordogne.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS