La semaine de l'international du 29 novembre au 5 décembre

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La semaine de l'international du 29 novembre au 5 décembre

Aéronautique
Inspection obligatoire pour tous les Boeing 787
L'aviation civile américaine (FAA) s'apprête à ordonner l'inspection des connecteurs de carburant de tous les Boeing 787 Dreamliner. L'avis de la Federal Aviation Administration (FAA), qui doit être émis le 5 décembre, "rend obligatoires les inspections déjà recommandées par Boeing ", précise le constructeur aéronautique américain dans un communiqué le 4 décembre.

EADS : la France et l'Allemagne à parts égales
La direction d'EADS reconnait que des discussions sur le remaniement de son actionnariat sont en cours. Il est question que la France et l’Allemagne en sortent avec une participation identique dans le groupe d’aéronautique, de défense et spatial… à l’opposé de ce que souhaitait son patron, Tom Enders.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Energie
Etats-Unis : BP privé de tout nouveau contrat fédéral
Après avoir écopé d'une amende de 3,5 milliars d'euros pour sa responsabilité dans la marée noire de 2010, le pétrolier se voit ainsi sanctionné pour sa "probité déficiente dans la conduite des affaires".

Numérique
LeWeb'12 : Ben Gomes présente le Knowledge Graph de Google
Google a choisi LeWeb Paris, qui débute aujourd’hui 4 décembre 2012, pour commencer le déploiement en France de son Knowledge Graph, littéralement graphe de connaissance, lancé aux USA au printemps dernier. Ben Gomes, vice-président en charge du moteur de recherche et Google Fellow (le statut le plus élevé chez les ingénieurs du Californien) a présenté à L’Usine Nouvelle cet outil, prémice d'un véritable moteur sémantique. Il livre aussi quelques clés sur l’innovation chez Google.

Sidérurgie
Rio Tinto dévoile un plan d'économie drastique
En deux ans, le géant minier anglo-australienne compte réduire de 7 milliards de dollars (5,4 milliards d'euros) ses coûts et ses investissements. En France, Rio Tinto avait déjà annoncé son intention de supprimer 136 postes.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS