La sécurité des montres connectées pour enfants en question

BRUXELLES (Reuters) - Certaines montres connectées pour enfants en vente en Europe font courir des risques majeurs à leurs usagers en les exposant au piratage informatique, rapporte mercredi le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC).
La sécurité des montres connectées pour enfants en question
Certaines montres connectées pour enfants en vente en Europe font courir des risques majeurs à leurs usagers en les exposant au piratage informatique. /Photo d'archives/REUTERS/Kacper Pempel

Ces appareils, couplés à une application pour smartphone, permettent aux parents de localiser leurs enfants.

"En quelques gestes, une personne non autorisée peut prendre le contrôle de la montre, afin de suivre l’enfant, de l’écouter et de communiquer avec lui (...) Les données sont transmises et stockées sans cryptage", souligne le BEUC, qui reprend les conclusions d'une étude effectuée par l'union de consommateurs norvégienne Forbrukerrådet.

Les résultats, poursuit-il dans un communiqué, montrent "que la présence croissante de produits connectés à internet peut générer de nouveaux – et surtout de sérieux – risques pour la sécurité des consommateurs. En outre, ces produits ignorent souvent les droits élémentaires du consommateur, en particulier en matière de protection des données".

"Ces montres ne devraient pas se retrouver en boutique. Les parents les achètent pour protéger leurs enfants. Ils ne se doutent sûrement pas (qu'elles) les rendent plus vulnérables", ajoute Monique Goyens, directrice générale du BEUC, invitant l'Union européenne à fixer de toute urgence des normes de sécurité pour les produits connectés.

(Lily Cusack, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Gilles Trequesser)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Ingénieur Sûreté de Fonctionnement - Assurance qualité Logiciel (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 26/07/2022 - CDI - La Défense

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS