Environnement

La Saur pilote au plus près ses réseaux d’eau d’Ile-de-France depuis Marne-la-Vallée

Publié le

La Saur dispose d'un huitième centre de pilotage opérationnel à Serris (Seine-et-Marne). Sa complète informatisation permet des interventions rapides et permet aux collectivités locales clientes de l’opérateur de services d'avoir accès à l’ensemble des informations.

La Saur pilote au plus près ses réseaux d’eau d’Ile-de-France depuis Marne-la-Vallée © Cyril Texier

Le centre de pilotage opérationnel (CPO) d’Ile-de-France installé à Serris (Seine-et-Marne) est le plus récent des huit centres de la Saur, opérateur de services d’eau. Quelque 70 ordonnanceurs y surveillent 30 000 kilomètres de réseaux et 3 200 sites (stations, réservoirs, postes de prélèvement…) gérés pour le compte de 600 collectivités. Le système informatique remonte les informations, en premier lieu la consommation d’eau, et surtout alerte en cas d’éléments anormaux. Chaque ordonnanceur pilote 30 agents de terrain, qui peuvent intervenir rapidement en fonction de leur emplacement géographique mais aussi de leur compétence.

Surtout implantée dans les villes de petite et moyenne importance, la Saur joue la carte de la proximité avec les élus. Il est vrai que les collectivités locales demandent désormais plus de transparence à leur prestataire. Sans compter la tentation de telle ou telle de revenir à un système de régie directe. Pour conserver ses clients et en gagner de nouveaux, la Saur cherche à mieux informer, à "importer le CPO au sein de la collectivité", explique Pierre Casteran, son directeur délégué. L’objectif est, par la qualité des informations fournies et par leur facilité d’accès, d’aider la collectivité locale à gérer sa politique de l’eau.

Détecter la fuite à 50 centimètres près

Outre les compteurs, les capteurs de bruits constituent l’arme principale pour lutter contre le fléau des réseaux d’eau, les fuites. Un rendement de 80 % est considéré comme bon. 20 % de pertes représentent pourtant un nombre impressionnant de mètres cubes d’eau ! La réduction de ces pertes passe par des investissements importants pour rénover un réseau qui reste la propriété de la collectivité locale, l’opérateur de service étant responsable de la gestion et de la maintenance. Mais c’est lui qui peut donner les informations nécessaires à la prise de décision de rénovation.

Des capteurs sont installés tous les 400 mètres sur les tuyaux et ils fournissent les meilleures informations la nuit, lorsque les tirages d’eau sont rares. Si un capteur entend passer de l’eau de manière régulière, c’est le signe d’une fuite. Il faudra ensuite venir placer des capteurs mobiles aimantés descendus par les "bouches à clés" installées à cet effet. Avec un corrélateur acoustique qui analyse les temps de propagation, l’endroit de la fuite peut être trouvé à 50 centimètres près.

Les agents sont équipés de smartphones et de tablettes, sur lesquels ils reçoivent les ordres d’intervention. Ils ont accès au plan précis du réseau et toutes les informations nécessaires. Ils pourront, le cas échéant, réaliser des photos immédiatement envoyées qui viendront étayer le dossier d’information.

Il est arrivé qu’une "fusée" - une pointe permettant de creuser un mini-tunnel - utilisée par une entreprise intervenant pour faire passer des câbles souterrains finisse sa course dans un tuyau d’eau. L’agent de la Saur a pu intervenir rapidement et prendre une photo de la fusée encastrée dans la canalisation. Ainsi que de la camionette de l'entreprise fautive, encore sur place !

Réduction du délai d’intervention

L’ensemble du système de surveillance et les outils facilitant les interventions ont permis de réduire les délais de manière importante, d’environ une semaine à trois jours aujourd’hui. À la clé, un grand nombre de mètres cubes d’eau économisés.

Les clients, de leur côté, peuvent accéder en permanence à toutes les informations concernant leur réseau, à travers une application à interface web qui vient d’être entièrement refondue, le "CPO Online". Toutes les informations remontées par les agents depuis cinq ans sont accessibles. Il est possible d’imprimer des cartes, d’avoir accès aux détails des interventions, aux dernières actualités comme au détail du contrat. "Nous sommes passés de la gestion du réseau d’eau à la gestion d’un réseau de données", résume Charles-André Gélé, responsable Patrimoine & Reporting.

Patrice Desmedt

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte