Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

La Salvetat investit 10 millions d'euros pour produire un format de 0,5 litre

, , ,

Publié le

Pour lancer son nouveau format de 0,5 litre en grande surface et dans le circuit hors domicile, l’eau minérale naturelle gazeuse La Salvetat vient d’investir 10 millions d’euros dans son usine de La Salvetat-sur-Agout (Hérault). Une deuxième ligne de production porte la capacité du site à 1 million de bouteilles par jour.

La Salvetat investit 10 millions d'euros pour produire un format de 0,5 litre
Nouveau format de 0,5 l en packs sur les convoyeurs de La Salvetat.
© La Salvetat

L’eau minérale naturelle gazeuse La Salvetat s’affichait jusqu’ici dans un format unique : une bouteille PET de 1,25 litre, déclinée en une gamme de quatre eaux, dont trois aromatisées. Depuis dix jours, une deuxième ligne de production embouteille et conditionne un tout nouveau format PET de 0,5 litre à l’usine de La Salvetat-sur-Agout (Hérault), qui vise la consommation en mobilité. Cette nouvelle production a nécessité un investissement de 10 millions d'euros.

Ce nouveau format sera disponible début juillet en grandes surfaces, mais aussi dans le circuit CHD (consommation hors domicile), inexploré jusqu’ici par La Salvetat. "Le petit format a crû de 7,2 % en 2015, alors que le marché des eaux gazeuses naturelles a globalement gagné 5,4 %", justifie Bruno Perrier, directeur de l’usine de La Salvetat. Pour l’instant, seule une version nature sort de la ligne d’embouteillage du format 50 cl, mais la ligne est équipée pour produire des versions aromatisées.

L'investissement lié au nouveau format atteint "10 millions d'euros : 8 millions d'euros dans la nouvelle ligne de production, 1 million dans l’agrandissement de 1 400 mètres carrés des bâtiments et 1 autre million dans la production d’énergie", détaille Bruno Perrier. C’est l'investissement le plus important depuis le relancement en 1990 par le groupe Danone de la source Rieumajou (en exploitation de 1848 aux années 1930). La première bouteille La Salvetat est sortie de la nouvelle usine en 1992. En 2012, 6 millions d’euros avaient été investis pour accroître les capacités de production et de stockage.

Une capacité de 1 million de bouteilles par jour

Le site de La Salvetat a produit 224 millions de bouteilles en 2015. "La deuxième ligne porte la capacité de 700 000 à 1 million de bouteilles par jour, note Bruno Perrier. La nouvelle ligne a conduit à l’embauche de cinq personnes. En dix ans, la production de l’usine a doublé, les effectifs aussi." L’effectif atteint aujourd’hui 94 salariés.

La Salvetat revendique une place de leader et une part de marché de 17,4 % en volume en 2015 des eaux minérales gazeuses naturelles en grandes surfaces. L’usine est un établissement de la société SA Eaux minérales d’Evian (Danone Eaux France, Danone Waters) qui a réalisé un chiffre d’affaires de 1,481 milliard d’euros en 2015 (+ 6,2 %).

Sylvie Brouillet

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle