La saga Molex inspire le monde artistique

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La saga Molex inspire le monde artistique

Social

Samedi 4 décembre, José Alcala a présenté à Villemur-sur-Tarn, son film-documentaire sur l’usine Molex, située dans cette commune de Haute-Garonne et fermée en 2010 : « Les Molex, des gens debout », lors d’une projection réservée aux anciens salariés (283). La séance a été accueillie par un silence profond et chargé d’émotion.

Le film raconte toute la lutte des salariés, de l’annonce de la fermeture de l’usine par le groupe américain Molex au départ des outils de travail à bord de camions semi-remorques.

Après la projection, c’est Eric Cabanis, reporter photographe à l’AFP qui a présenté son ouvrage « Portraits d’une lutte ». Le livre est organisé autour de 54 portraits d’anciens salariés avec une chronologie de l’affaire Molex et des commentaires de sociologues.

La musique est aussi un moyen de protestation ou de soutien.

En 2009, les salariés d’Akzonobel avaient repris et adapté la chanson d’Helmut Fritz « ça m’énerve !! », pour résister contre la délocalisation de leur usine.

Dans le cas Molex, c’est le groupe « Les Grandes Bouches », un trio toulousain membre du collectif Motivés, qui choisit de dénoncer « la folie économique » en musique. La chanson, intitulée « La Molex » sera commercialisée au profit des salariés licenciés.

« En écoutant la Bourse, les patrons ont décidé que l’usine était moche qu’il fallait tout brader ». Le premier des cinq couplets de la chanson donne le ton de l’hymne à la résistance des salariés.

Un an après la fermeture de l’usine devenue le symbole d’entreprises jugées rentables mais sacrifiées aux intérêts des actionnaires, le dossier Molex reste ouvert. Bien que, comme le dit la chanson « ce que tu lâches aux patrons, ils te le rendront jamais » près de 200 salariés sur les 283 de l’usine ont saisi les Prud’hommes en septembre et réclament jusqu’à 5 ans de salaires.

Amandine Ascensio, avec AFP

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

A noter : le 28 janvier, passera le documentaire « Les Molex, des gens debout », réalisé par José Alcala, sur Arte, à 23h05

« On vient d'un autre monde » : 5 licenciés racontent l'après-Molex

L’édition 2010-2011 de « L’ATLAS DES USINES » est disponible. Ce hors-série annuel de « L’Usine Nouvelle » propose le classement de 3 801 sites de production de plus de 75 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS