La Russie renoncerait à l'achat de 35 hélicoptères à Finmeccanica

L'annonce à la mi-journée de l'intention du ministère russe de la défense de renoncer à l'achat de 35 hélicoptères AW-139 a contribué à la forte baisse du titre du groupe italien d'aéronautique et de défense Finmeccanica ce mardi 20 août à la Bourse de Milan. Un peu plus tôt c'était l'annonce d'une nouvelle demande d'indemnisation de la part des chemins de fers belges qui avait fait vaciller l'action du groupe.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La Russie renoncerait à l'achat de 35 hélicoptères à Finmeccanica

Le titre du groupe italien d'aéronautique et de défense Finmeccanica a dévissé ce mardi 20 août. A 10h36, le titre du groupe italien d'aéronautique et de défense a d'ailleurs été suspendu des échanges à la Bourse de Milan pendant 35 minutes pour excès de volatilité. Il a terminé la séance en baisse de 5,22% à 3,96 euros.

26 millions d'euros à verser à la SNCB

Les mauvaises nouvelles se sont en effet succédé pour Finmeccanica au fil de la journée, plombant le titre du géant italien du transport et de l'aéronautique. L'annonce d'une nouvelle demande d'indemnisation de la part de la SNCB, opérateur belge des chemins de fer, à la filiale de Finmeccanica, AnsaldoBreda, a d'abord lourdement pesé sur les échanges dans la matinée.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L'opérateur belge des chemins de fer exige 26 millions d'euros - en plus des 37 millions déjà versés - en compensation de défauts de fabrication sur les trains à grande vitesse V250 "Fyra" qui les rendent vulnérables au froid et à la neige.

Des hélicoptères "trop chers" pour la Russie

Nouveau coup dur pour Finmeccanica à la mi-journée : le ministère russe de la défense renoncerait à l'achat de 35 hélicoptères AW-139, contribuant à faire un peu plus plonger le titre. Le ministère russe de la Défense estimerait que les hélicoptères italiens sont "trop chers", selon l'agence italienne ANSA.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS