L'Usine Energie

La Russie refuse d’endosser la responsabilité de la guerre des prix du pétrole

Myrtille Delamarche , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Bien qu’elle ait refusé de renforcer les coupes de production qui soutenaient jusque-là les prix du pétrole, la Russie se défend d’avoir voulu mettre fin à l’accord Opep+ et attribue le déclenchement de la guerre des prix à ses "partenaires arabes".

La Russie refuse d’endosser la guerre des prix du pétrole
Rosneft militait depuis des mois contre les restrictions de production de pétrole imposées par l'accord Opep+.
© ZhixingJilu - Flickr - c.c.

Le prix du baril de Brent est tombé de presque 50 dollars à moins de 30 dollars après que la Russie a refusé, le 6 mars, de renforcer les restrictions de production au sein de l’accord Opep+ qui réunit l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et dix autres pays producteurs. Depuis, et la Russie et l’Arabie saoudite ont annoncé d’importantes hausses de production.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte