La Russie privatise un peu plus Kalachnikov

La Russie se désengage du fabricant du célèbre fusil d'assaut AK-47. Le conglomérat russe Rostec, qui détient 51 % de Kalachnikov, va passer à 25 % du capital au profit d'investisseurs privés.

Partager
La Russie privatise un peu plus Kalachnikov

La Russie privatise Kalachnikov. De 51 %, le conglomérat russe Rostec va passer à 25 % du capital au profit d'investisseurs privés, gardant ainsi la minorité de blocage.

Le groupe d'armement Kalachnikov a pris ce nom en 2013, en hommage à son ingénieur Mikhaïl Kalachnikov, inventeur du très célèbre fusil d'assaut AK-47 et décédé cette année-là. C'est aussi durant cette période que les premiers investisseurs privés sont arrivés au sein du groupe qui subissait de fortes pertes.

Kalachnikov a su redresser ses comptes en proposant de nouveaux modèles dans l'armement, mais surtout en se diversifiant notamment dans les secteurs de l'habillement et des couteaux, mais aussi en créant une boutique de souvenirs. Cette impulsion a été prise sous la houlette de son PDG, Alexeï Krivoroutchko, arrivé lors de cette première vague de privatisation.

Contournant l'embargo américain sur l'achat d'armes russes, prit au lendemain de l'intervention russe en Ukraine, Kalachnikov a choisi de créer une société aux Etats-Unis. Cette dernière fabrique ses célèbres fusils d'assaut pouvant ainsi être vendus sur le territoire américain.

Ces nouveaux investisseurs privés vont donc rejoindre un groupe en pleine forme. En effet, en janvier 2017, Kalachnikov a même annoncé vouloir augmenter ses effectifs de 30 %, soit environ 1 700 emplois supplémentaires. Toutefois, le montant de la transaction n'a pas encore dévoilé et doit encore recevoir l'aval des autorités.

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

67 - Wissembourg

Réfection du toit du SMICTOM Nord Alsace

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS