La Russie prête à contribuer à la sécurité de la frontière afghano-tadjike

MOSCOU (Reuters) - La Russie, qui dispose d'une base militaire au Tadjikistan, est prête à contribuer à la sécurisation de la frontière entre l'ex-république soviétique et l'Afghanistan, que des centaines de membres des forces de sécurité afghanes ont traversée ces derniers jours pour fuir l'avancée militaire des taliban, a déclaré mardi le vice-ministre russe des Affaires étrangères.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La Russie prête à contribuer à la sécurité de la frontière afghano-tadjike
La Russie, qui dispose d'une base militaire au Tadjikistan, est prête à contribuer à la sécurisation de la frontière entre l'ex-république soviétique et l'Afghanistan, que des centaines de membres des forces de sécurité afghanes ont traversée ces derniers jours pour fuir l'avancée militaire des taliban, a déclaré mardi le vice-ministre russe des Affaires étrangères. /Photo d'archives/REUTERS/Maxim Shemetov

La base russe au Tadjikistan a pleinement les moyens d'assurer cette mission et Moscou prendra des mesures supplémentaires pour la protéger si nécessaire, a dit Andreï Roudenko, cité par l'agence Interfax.

Le président tadjik, Emomali Rakhmon, a ordonné lundi la mobilisation de 20.000 réservistes pour renforcer la sécurité à la frontière après l'arrivée d'un millier de membres des forces afghanes sur le territoire de la république d'Asie centrale.

(Reportage Olzhas Auyezov; version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Sophie Louet)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS