La Russie commande le plus puissant brise-glace nucléaire jamais conçu

Ce sera le nouveau poids-lourd du projet Leader, initié par le Kremlin pour assurer sa domination sur la route maritime du Nord, ouverte en partie grâce au réchauffement climatique. Commandé officiellement le 23 avril dernier, ce nouveau géant des mers doit assurer un acheminement permanent en gaz naturel liquéfié (GNL) de la Russie Arctique vers l'Asie du Sud-est.

 

Partager
La Russie commande le plus puissant brise-glace nucléaire jamais conçu
La société Rosatomflot et le chantier naval de Zvezda, situé dans l'Extrême-Orient russe, ont signé un contrat pour la construction du brise-glace Lider, qui pourrait être le plus puissant du monde.

209 mètres de long pour une largeur de 47,7 mètres et un tirant d'eau de 69 700 tonnes… Ce sont les caractéristiques hors-normes du nouveau brise-glace russe qui doit permettre au Kremlin d'assoir ses ambitions commerciales en Arctique. Capable de briser des "murs" de glace de 4 mètres grâce à ses deux puissants réacteurs nucléaires RITM-400 (développés par une filiale de l'agence nucléaire russe Rosatom, OKBM Afrikantov), il pourra atteindre une vitesse de 22 nœuds en eaux libres à l'aide de ses quatre moteurs à hélice délivrant quelques 30 megawatt de puissance chacun.

La signature du contrat entérinant la construction de ce navire a eu lieu le 23 avril dernier, entre l'armateur Atomflot (filiale de Rosatomflot appartenant à Rosatom) et le constructeur Zvezda, basé dans la ville de Bolchoï Kamen dans l'Extrême-Orient russe, qui doit auparavant repenser son chantier naval pour l'adapter aux mensurations de ce géant des mers. Selon les termes du contrat, le mastodonte devrait voir le jour en 2027.

(Crédit: Rosatomflot)

Le plus gros navire de sa catégorie jamais conçu

Le nouveau bâtiment russe devrait surpasser de loin tout ce qui a été construit en la matière. Son prédécesseur, "l'Arktika", ne mesure "que" 173 mètres de long pour 34 mètres de largeur et peut s'affranchir d'une glace de 2,8 mètres d'épaisseur.

Mis à l'eau en 2016, l'Arktika a débuté ses essais en décembre dernier avec une première sortie en mer Baltique en vue d'une mise en service en 2020. Deux navires similaires sont en construction, "l’Oural" et le "Sibir", dont les chantiers ont débuté en 2017 et 2019. Une commande de deux autres brise-glaces a été formulée en août 2019 pour une livraison programmée en 2024 et 2026. Avec cette dernière commande, Moscou compte donc porter à 6 le nombre de ses brise-glaces géants.

A LIRE AUSSI

[Vidéo] Premier essai réussi pour Arktika, le brise-glace russe à propulsion nucléaire le plus puissant au monde

Acheminer du gaz naturel liquéfié en Asie du Sud-est

Le projet "Leader" initié par Moscou ambitionne d'ouvrir toute l'année à la navigation le passage du Nord-Est, ce couloir maritime qui relie l'océan Atlantique à l'océan Pacifique en passant par l'Arctique, pour acheminer 80 000 tonnes de gaz naturel liquéfié (GNL). A l'aide de ses brise-glaces à propulsion nucléaire, le Kremlin estime cet objectif atteignable à l'horizon 2023-2025. Le passage du Nord-Est est empruntable uniquement pendant l'été en temps normal, mais l'épaisseur de glace a fortement diminué sous l'effet du réchauffement climatique, constituant une aubaine pour les navires développé par le Kremlin.

Présentée par Vladimir Poutine comme une priorité, l’expansion économique dans l’Arctique oppose les intérêts de cinq pays, dont les États-Unis. La Russie souhaite devenir la première puissance de la région, profitant du réchauffement climatique et de la fonte des glaces qui ouvrent de nouvelles routes commerciales dans le Grand Nord. De nouveaux passages maritimes controversés en raison de leur impact sur la faune et la flore sauvage, déjà fortement affectées par les changements climatiques.

(Crédit: Rosatomflot)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Ingénieur Sûreté de Fonctionnement - Assurance qualité Logiciel (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 26/07/2022 - CDI - La Défense

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

92 - ONERA

Etudes, fabrication et installation d'une centrale d'air sur le site du Fauga-Mauzac (31)

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS