Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

La ruée vers l'or, c'est vraiment reparti

Franck Stassi

Publié le

Le cobalt, que l’on trouve dans les mines de cuivre et de nickel, suscite l’intérêt des groupes miniers, qui n’oublient pas l’or, une valeur sûre. Les dépenses dans la recherche de métaux non ferreux gagneraient jusqu’à 20% en 2018.

La ruée vers l'or, c'est vraiment reparti
La mine d'or Essakane, au Burkina Faso
© Iamgold

Les investissements dans la recherche de métaux non ferreux devraient progresser de 15% à 20% en 2018, estime Standard & Poor’s. Ils se sont élevés à 8,4 milliards de dollars en 2017, et à 7,3 milliards en 2016, soit la première hausse constatée après quatre années consécutives de baisse de ces investissements. C'est au Canada, en Australie et aux États-Unis que se sont principalement focalisées les dépenses d’exploration, avec des allocations totalisant 5,55 milliards de dollars.

Le rebond des cours des métaux conforte les miniers dans leur stratégie : le prix du cuivre s’est apprécié de 67% depuis février 2016. Fin janvier, l’or a atteint son plus haut niveau depuis août 2016, à 1 359 dollars par once. Le minerai de fer s’échangeait fin décembre à 75 dollars par tonne, contre 58,4 dollars par tonne deux ans plus tôt. Le prix du zinc a pour sa part atteint en janvier son plus haut niveau depuis août 2007, à 3 460 dollars par tonne.

Les métaux des batteries électriques suscitent les convoitises

L'or a ouvert la voie à un budget global plus élevé en 2017. 4,03 milliards de dollars ont été consacrés à sa recherche, en hausse de 22% sur un an. Il représente plus de la moitié du budget global d’investissements. Les métaux de base (cuivre, nickel, zinc et plomb) se sont arrogés 30% des dépenses. Récemment, les entreprises ont mis l’accent sur les dépenses d’exploration liées aux métaux essentiels aux batteries, sous l’impulsion de l’essor des véhicules électriques. 136 entreprises ont été identifiées, avec un budget total de 157 millions de dollars en 2017, soit plus du double de 2016.

Sur le seul cobalt, 52 entreprises ont alloué 36 millions de dollars à l’exploration en 2017, plus de quatre fois le budget consacré en 2016. Premier producteur mondial, la République démocratique du Congo a concentré 25% des investissements consentis dans l’exploration en 2017.

Réagir à cet article

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle