[Baromètre] La RSE infuse l'industrie

La majorité des entreprises industrielles a mis en place une stratégie de responsabilité sociale et environnementale.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Baromètre] La RSE infuse l'industrie

Les industriels accordent toujours plus d’importance aux problématiques liées à la RSE (Responsabilité sociale et environnementale). C’est l’enseignement de l’étude réalisée par "L’Usine Nouvelle" et Dyson auprès de 229 décideurs de l’industrie au mois d’avril 2019.

Expression méconnue il y a encore dix ans, la responsabilité sociale de l’entreprise est aujourd’hui entrée dans le langage commun des dirigeants. Appelée également performance extra-financière, elle repose sur trois piliers que sont les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance. Ces critères permettent d’évaluer l’exercice de la responsabilité d’une entreprise vis-à-vis de l’environnement et de ses parties prenantes : ses salariés, ses partenaires, ses sous-traitants et ses clients. Selon notre étude, près de la moitié des décideurs de l’industrie interrogés affirme que leur entreprise a déjà mis en place une stratégie RSE (70 % pour celles de plus de 500 salariés). C’est plus qu’à l’échelle nationale : selon l’Insee, 45 % des entreprises de plus de vingt salariés ont le sentiment de mener des actions RSE.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Un levier de performance

L’axe environnemental de la RSE est celui qui est le plus fortement investi dans l’industrie. Les actions majoritairement déployées concernent la réduction de la production de déchets, le recyclage, la maîtrise des consommations d’énergie et la diminution de l’empreinte carbone. Les actions sociales arrivent en deuxième position et les sociétales en dernier. Parmi les bonnes pratiques de RSE adoptées par les entreprises, 64% évoquent le fait d’adhérer à une norme Iso. Il existe notamment le référentiel Iso 26000, un standard international qui aborde les thèmes de la gouvernance, des droits de l’homme, des conditions de travail, de l’environnement et de la contribution au développement local. Les entreprises impliquées dans une démarche RSE sont fortement incitées à la valoriser, notamment au travers de labels reconnus. Mais elles sont actuellement trop peu nombreuses à le faire se contentant de charte. Parmi les principaux bénéfices de la RSE, on retient avant tout l’amélioration de l’image de l’entreprise, une mobilisation des salariés ainsi qu’un levier de performance.

0 Commentaire

[Baromètre] La RSE infuse l'industrie

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS