Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La robotique française se structure à Innorobo avec la création d'une fédération des clusters

Par Marion Garreau ,

Publié le

Lors de l'ouverture du salon Innorobo, qui se tient du 16 au 18 mai à Aubervilliers, les clusters de la robotique ont annoncé le lancement d'une fédération française. Une initiative accueillie positivement par la Direction générale des entreprises, qui tenait au même moment ses Etats généraux de la robotique.

La robotique française se structure à Innorobo avec la création d'une fédération des clusters
Les clusters robotiques ont présenté la création de leur fédération au Salon Innorobo mardi 16 mais.
© Marion Garreau

Se structurer pour mieux se faire entendre. Une Fédération française des clusters de robotique (FFC Robotique) a été créée mardi 16 mai par les cinq acteurs régionaux lors de l'ouverture du salon Innorobo, qui se tient aux Docks de Paris (Aubervilliers) du 16 au 18 mai.

"Nos principaux objectifs sont d'appuyer la création de clusters dans d'autres régions de France, d'aller vers une labellisation de nos projets et de porter la filière devant les politiques et investisseurs français comme à l'international", a déclaré Marco Calcamuggi, président du cluster Aquitaine Robotics et nouveau président de la FFC Robotique.

"Travail d'évangélisation"

Cette nouvelle entité a vu le jour en parallèle de la tenue des quatrièmes Etats généraux de la robotique, organisés par la Direction générale des entreprises (DGE) à Innorobo. Dès mardi, les deux structures ont donc eu une première réunion de travail. "Je salue le lancement de la fédération, qui montre une structuration de la filière et avec laquelle nous travaillerons" a ainsi souligné Geoffroy Hermann, chef du bureau réseaux et sécurité à la DGE.

Dans un marché français encore timide – 3045 robots industriels vendus en 2015 selon la Fédération internationale de la robotique – les clusters ont un rôle crucial pour créer la dynamique espérée. "En amont du travail des intégrateurs (sociétés qui font le lien entre les constructeurs de robots et les entreprises clientes, ndrl), nous accompagnons les entreprises pour qu'elles aillent sereinement vers la robotique car nous nous sommes rendus compte qu'il y avait là un énorme vide", fait valoir Jocelyn Lucas, du Cluster Proxinnov Pays de Loire. Pour lui la fédération permettra de mutualiser ce "travail d'évangélisation" et de faire remonter les problématiques de terrain. L'un des axes de travail de la fédération sera également de se rapprocher des acteurs de l'intelligence artificielle.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus