"La révolution culturelle en faveur des matières plastiques recyclées est en marche"

La moitié des plasturgistes incorporent près de 40% de plastiques recyclés dans leurs produits, mais se plaignent de manquer d'informations sur ces matières secondaires, révèle une enquête menée par la Fédération de la Plasturgie et des Composites consacrée à l’utilisation des matières plastiques recyclées. La fédération a conçu un plan d’action pour mieux les accompagner dans cette mutation.

Partager

La matière issue du recyclage (MPR) représente un enjeu de premier plan pour la Fédération de la Plasturgie et des Composites, qui a interrogé 250 entreprises - plasturgistes, fabricants et distributeurs - sur sa place dans leur activité. Présentée mardi 13 décembre par Florence Poivey, présidente de la fédération, Alain Laval, président de la commission matière première et Sébastien Petithuguenin, vice-président de la fédération en charge du développement durable et directeur général de Paprec, l’enquête a révélé que 46% des répondants incorporent un taux moyen de plastique recyclé de 38,7%. Un bon début, selon la fédération, qui relève que 65% des répondants déclarent manquer d’accompagnement technique par les fournisseurs de MPR et que 70% constatent une absence de réponse de ces derniers aux questions portant sur les réglementations et les questions techniques. "Les plasturgistes voient un réel potentiel à utiliser les matières premières recyclées, note Sébastien Petithuguenin, mais ils ont besoin de davantage d’accompagnement et d’information pour progresser dans leur incorporation." Ils sont en effet presque un sur deux à considérer l’environnement propice au développement de ces produits et 58% à disposer des compétences internes pour développer des outils intégrant des MPR.

Fédérer et professionnaliser

Pour l’organisation professionnelle, le plastique recyclé représente une opportunité de développement, avec 50% de déchets plastiques recyclés supplémentaires en 2020. En outre, la fédération estime que 55% des emballages plastiques seront triés et recyclés au niveau européen à horizon 2025. La profession a donc tout intérêt à s’organiser.

S’appuyant sur son enquête, la fédération a proposé un plan d’action pour accompagner les plasturgistes dans leur démarche. "Deux axes sont prioritaires : agir collectivement et professionnaliser la filière", a indiqué Florence Poivey. Une série d’ateliers sur les matières plastiques recyclées doit débuter au premier trimestre 2017. "Ces workshops permettront de découvrir les matières et les filières d’approvisionnement. Des speedating organisés avec les recycleurs feront connaître aux plasturgistes les propriétés des matières recyclées, ainsi que les régénérateurs auxquels ils peuvent s’adresser".

Plus en amont, la formation fait aussi l’objet d’initiatives. La fédération souhaite en effet accompagner les entreprises à accroître la compétence de leurs acheteurs, qui sont insuffisamment formés aux spécificités des matières plastiques. Un référentiel actuellement en cours d’élaboration devrait proposer une offre de formation à la rentrée scolaire 2017.

Par ailleurs, la fédération a signalé qu’elle mettra à disposition, début 2017, des mercuriales qui donneront des indices de prix sur les MPR. Une plate-forme en ligne verra également le jour au 1er trimestre. Elle apportera des informations sur le marché des matières et constituera un socle d’échange pour les professionnels.

Enfin, la fédération s’appuie sur son Centre technique industriel (CTI), qui mène actuellement quatre actions de recyclage : concernant les rebuts, le démantèlement de pièces multimatériaux, un travail de recherche autour de la dispersion de mélange de polymères et un guide de recyclage sur les composites. "Ces travaux de recherche et développement viennent en appui de notre volonté d’aller plus loin dans la connaissance et l’utilisation des matières recyclées, dans les plastiques et les composites".

0 Commentaire

"La révolution culturelle en faveur des matières plastiques recyclées est en marche"

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS