La résistance contrastée de l'informatique

Partager

« Notre industrie a été une nouvelle fois performante ». L'entrée en matière de Jean Mounet est directe. Le président de Syntec informatique, la chambre professionnelle des sociétés de conseil informatique et des éditeurs de logiciels, commentait les résultats de l'étude annuelle de conjoncture. En 2008, en effet, la croissance a été de 5%. Pour 2009, Syntec prévoit une activité identique à celle de 2008, mais la marge d'incertitude, entre - 2et + 2, est plus importante que d'habitude. Et, surtout, les contrastes sont plus forts que jamais. « Mais les dernières estimations font état d'un recul du PIB de 4% » insiste Jean Mounet. Une manière de souligner qu'une croissance zéro est plutôt une bonne nouvelle.

Le secteur public est en pointe, avec une croissance attendue de 5%. Les télécoms et médias progresseront légèrement, mais avec une forte pression sur les prix, « à un niveau parfois insupportable, tempête Jean Mounet.C'est inacceptable de voir quelques grandes entreprises largement bénéficiaires, parfois avec du capital public, mettre en péril des PME innovantes en demandant une baisse de 20% sur le prix de leurs prestation. »

Les services financiers, paradoxalement, se portent bien (+2%), soutenus par les restructurations et les nouvelles réglementations. Dans le transport, on constate de fortes différences entre le public et le privé. Enfin, l'industrie, le BTP, le commerce et la distribution sont à la peine, avec une baisse attendue de 2 à 3%.
Mais Jean Mounet a surtout relancé un appel pour une réelle prise en compte des technologies de l'information et de la communication. « Notre pays est en train de rater un virage. Nous n'utilisons pas l'économie numérique pour nous préparer à sortir de la crise. Le plan Numérique 2012 était un premier pas. Mais depuis sa publication au mois d'octobre dernier, il ne s'est pas passé grand'chose. L'économie numérique est la grande absente du plan de relance. La priorité, ce sont les usages. Il ne sert à rien d'avoir construit des autoroutes si personne ne circule dessus. »

Patrice Desmedt

0 Commentaire

La résistance contrastée de l'informatique

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS