Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La reprise devrait perdre de l'élan au 2e semestre en Allemagne

Publié le

Infos Reuters BERLIN (Reuters) - La reprise de l'économie allemande s'est amplifiée et devrait se prolonger au deuxième semestre, tout en perdant toutefois un peu de son élan après le rythme de croissance soutenu des six premiers mois de l'année, a annoncé vendredi le ministère de l'Economie.

La reprise devrait perdre de l'élan au 2e semestre en Allemagne
A Berlin. La reprise de l'économie allemande s'est amplifiée et devrait se prolonger au deuxième semestre, tout en perdant toutefois un peu de son élan après le rythme de croissance soutenu des six premiers mois de l'année. /Photo d'archives/REUTERS/Fabrizio Bensch
© Fabrizio Bensch

La première économie d'Europe affiche une croissance solide, portée par la consommation, grâce notamment à un niveau d'emploi record, à une inflation limitée et à des coûts d'emprunt très bas.

"La reprise de l'économie allemande gagne de l'ampleur. En plus des dépenses de consommation et de la construction, les exportations et l'investissement dans les équipements se sont redressés", a dit le ministère dans son rapport mensuel.

La croissance allemande a atteint 0,7% au premier trimestre par rapport au trimestre précédent et 0,6% au deuxième, tirée par une hausse des dépenses des ménages et de l'Etat, ainsi que par l'investissement des entreprises, notamment dans la construction et les biens d'équipement.

"Les indicateurs montrent une poursuite soutenue de la reprise au deuxième semestre mais la dynamique ne sera pas tout à fait aussi forte qu'au premier", a dit le ministère.

Le gouvernement allemand a relevé jeudi ses prévisions de croissance, de 1,5% à 2% pour 2017 et de 1,6% à 1,9% pour 2018.

Corrigés des effets de calendrier, ces chiffres donnent un rythme de croissance du PIB allemand de 2,2% en 2017 et de 2,0% en 2018, ce qui constituerait les meilleures performances du pays depuis le rebond de 3,7% du PIB enregistré en 2011 à la suite de la crise financière.

(Michael Nienaber, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus