La Renault Talisman à l'assaut des flottes

 

Les commandes de la nouvelle grande berline de Renault ont débuté le 3 novembre. Comme l'Espace, ses principaux clients ne sont pas les particuliers, mais les flottes.

Partager

La Renault Talisman à l'assaut des flottes


Crédits : Pauline Ducamp

C'est sur les routes de Toscane, entre Chianti et le circuit du Mugello, que Renault a choisi de présenter officiellement à la presse internationale la Talisman début novembre. La berline de segment D incarne avec l'Espace le retour du Français dans le haut de gamme.

Plus encore que son très "bankable" comparse l'Espace (lire l'encadré), elle s'adresse avant tout aux flottes. "C'est notre grande ambition, un marché où nous ne sommes pas assez présents et que domine aujourd'hui en France la Peugeot 508 (berline et break)", reconnaît Matthieu Bénard, senior brand manager en charge des segments D/E chez Renault.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne


Style classique
Pour séduire les flottes, Renault a d'abord misé sur un style réussi, quoique sans grande émotion. "La berline a des codes statutaires sur lesquels on ne peut pas déroger : l'empattement long, les roues de grand diamètre, le grand capot ou la console centrale large", explique le constructeur. La signature lumineuse à LED en forme de virgule réhausse un style très classique.


Moteur annoncé comme économe
Renault a ensuite misé sur un moteur annoncé très sobre, le quatre cylindres 1.5 DCi de 110 chevaux. Selon le cycle d'homologation NEDC (tant décrié ces dernières semaines), la Talisman ne consommerait alors que 3,6 litres aux 100 kilomètres. "Nous faisons partie des constructeurs français qui passeront le plus rapidement à la publication des résultats de tests en conditions réelles", souligne Philippe Brunet, directeur du segment D chez Renault, pour prévenir d'un possible doute sur les performances réelles de la Talisman.


Qualité perçue
Renault a enfin travaillé sur la qualité perçue. "Quand Daimler a participé à la conception de l'Espace, ils ont aussi jeté un œil à la Talisman, raconte Franck Naro, directeur de l'usine de Douai (Nord), qui produit les Espace et Talisman. Nous avons maintenant tout le référentiel pour 'coter' nos véhicules, et avec Talisman, nous sommes allés encore un cran plus loin par rapport à l'Espace".

On est tenté de le croire : la planche de bord à trois matières (cuir, bois, plastique moussé) est particulièrement bien finie. Renault a moins cédé aux plastiques bas de gamme pour les garnitures peu visibles, par exemple le bas des consoles centrales, que sur l'Espace par exemple.

Face à la 508
Si la communication autour de la Talisman est très grand public, Renault vise aussi des actions particulières vers les flottes. "Nous serons par exemple partenaires du salon du VTC", commente Matthieu Bénard. La grande rivale de la Talisman, la Peugeot 508, s'est en effet fait une petite réputation grâce à plusieurs compagnies de voitures avec chauffeur. La Ford Mondeo et la Volkswagen Passat (les autres grandes rivales de la Talisman) alimentent également ses flottes.


Les commandes de la Talisman sont ouvertes depuis le 3 novembre. En version Business, la grande berline sera disponible à partir de 31 300 euros avec le moteur DCi 110, un tarif proche de celui de la 508.

L'Espace, carton des ventes
L'usine de Douai (Nord) continue de bénéficier à plein du succès commercial de l'Espace. 170 exemplaires du crossover sont produits chaque jour, "soit trop peu pour suivre les commandes", comment son directeur Franck Naro. L'usine dispose d'une capacité de 1300 voitures par jour, elle pourrait donc augmenter la cadence, mais les fournisseurs peinent à s'adapter à ce rythme soutenu. "Avec cette cinquième génération, Renault a fait de l'Espace un véhicule européen", ajoute Franck Naro. L'Espace IV était en effet surtout vendu en France. A côté des 170 Espace, Douai produit chaque jour 30 Talisman et 450 Scénic. Les véhicules de pré-série du nouveau Scénic qui sera présenté au Salon de Genève en mars sont déjà sur les chaines.

Pauline Ducamp, en Italie

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Paris - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS