Economie

La Renault Sandero à l'assaut du marché sud-américain

, , ,

Publié le

Construite au Brésil et destinée d'abord aux marchés argentin et brésilien, elle symbolise la volonté du constructeur français de conquérir le secteur du low-cost.

La Renault Sandero à l'assaut du marché sud-américain

Renault passe à l'offensive. Quelques heures avant l'ouverture du Salon automobile de Francfort (Allemagne), Carlos Ghosn a levé hier soir le voile sur les nouveautés de la marque. Parmi elles, le modèle Sandero. Dérivé de la Logan, elle sera fabriquée dans l'usine brésilienne de Curitiba. 

La Sandero sera commercialisée au Brésil puis en Argentine à partir du mois de décembre. En Europe, un modèle dérivé sera lancé dès 2008 sous la marque Dacia. Côté technique, elle disposera au choix et suivant les marchés des motorisations essence 1.0l 16V, 1,6l 16V (déjà disponibles sur la Logan), 1,6l 8V Flexfuel et en diesel du 1,5l dCi.

Après le succès de la Logan, le lancement de cette nouvelle voiture participe de la politique du constructeur français de conquérir le marché du "low-cost", sur lequel la plupart des grands constructeurs, comme Volkswagen ou Toyota, veulent se précipiter.

Car l'enjeu est bel et bien de capter la croissance dans le secteur automobile, qui s'est déplacé des pays développés vers des pays émergents, notamment la Chine, l'Inde, la Russie, l'Indonésie, le Brésil ou encore le Moyen-Orient.

Philippe Roger

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte