La renaissance de Solex se poursuit à Saint-Lô

La société Easybike annonce la fabrication à Saint-Lô (Manche) de trois nouveaux modèles Solex électriques haut de gamme. Les vélos électriques d’entrée de gamme restent fabriqués en Asie.

Partager
La renaissance de Solex se poursuit à Saint-Lô
Vélo électrique Solex made in France Trekking.

Easybike, le spécialiste français du vélo à assistance électrique, a présenté le 12 janvier, les trois nouveaux modèles Solex - Solex Sport Trekking, Solexity et Solex Sport Dirt - qui vont être fabriqués dans son usine de Saint-Lô (Manche). L’entreprise créée et dirigée par Grégory Trebaol a fabriqué 5 000 vélos électriques (Matra et Solex) en 2016 sur un total de 13 000 produits par le groupe.

"Une petite partie des Solex à assistance électrique - le SolexMini - était jusqu’à présent assemblée à Saint-Lô. C’est désormais l’ensemble de la gamme Solex électrique qui est fabriquée à Saint-Lô avec l’arrivée de ces trois nouveaux modèles", explique Sylvie Woroniecki, responsable marketing et communication d’Easybike.

Le groupe Easybike affiche 12 millions d’euros de chiffre d’affaires avec 70 salariés dont 30 à Paris (siège social) et 40 à Saint-Lô. L'industriel entend clairement donner un coup de projecteur à Solex, l’emblématique bicyclette à moteur qui roule désormais à l’électricité.

L’aventure d’Easybike avec Solex a commencé en 2013 avec le rachat de Solex au groupe Cible, qui l’avait lui-même racheté à Magneti Marelli. Easybike affiche immédiatement son ambition - saluée par Arnaud Montebourg, alors ministre du Redressement productif - de relocaliser en France les vélos électriques Solex jusque-là assemblés en Chine. Restait à trouver le site de production ad hoc.

C’est alors qu’Easybike fait l’acquisition du spécialiste du vélo pliant Mobiky-Tech, installé dans une pépinière d’entreprises de Saint-Lô avec 7 salariés. En décembre 2014, il réalise une autre acquisition dans le même secteur, celle des vélos électriques Matra (groupe Lagardère) jusque-là assemblés à Romorantin (Loir-et-Cher).

Vélos électriques d’entrée de gamme fabriqués en Asie

L’usine de 4 100 m² inaugurée en novembre 2015 a été construite sous maitrise d’ouvrage de la communauté d’agglomération de Saint-Lô pour un montant de 3,9 millions d’euros avec un soutien du département de la Manche. Easybike occupe les locaux dans le cadre d’un contrat de crédit-bail avec Saint-Lô Agglo. Parallèlement, Easybike a investi 1,1million d’euros dans des équipements industriels, des outillages et de la R&D.

L’usine comprend deux lignes d’assemblage, deux cabines de peinture et un bâtiment ignifugé pour les batteries (Bosch et TranzX). Les vélos électriques produits dans cette usine ont une vocation plutôt haut de gamme, avec des prix allant de 2 000 à 3 000 euros pour la gamme Solex et 1 600 à 5 000 euros pour la gamme Matra. Outre Solex et Matra, Easybike commercialise aussi des vélos électriques d’entrée de gamme sous sa propre marque Easybike . Ces vélos dont le prix de vente est compris entre 1 300 à 2 400 euros sont fabriqués à Taiwan et en Chine.

Easybike possède un réseau de 500 revendeurs en France. Il a lancé à Marseille (Bouches-du-Rhône) et Toulon (Var) un concept de boutiques dédiées à ses marques, "Mobicity". Il prévoit par ailleurs d’actionner en 2017 le levier de l’international, comme l’indique Sylvie Woroniecki, "Maintenant que les fondamentaux sont posés, nous allons pouvoir travailler sur l’international, à commencer par l’Italie qui a une forte appétence pour nos vélos électriques Solex."

Claire Garnier

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 04/07/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - OPH 13 HABITAT

Travaux de ravalement, d'entretien et d'isolation des façades

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS