La remise à plat fiscale, PSA-Dongfeng, Avio Spazio, Nokia : la revue de presse de l'industrie

,

Publié le

La presse revient longuement ce mercredi 20 novembre sur l'annonce par Jean-Marc Ayrault d'une "remise à plat de la fiscalité". Dans le reste de l'actualité : de nouveaux élements sur l'alliance PSA-Dongfeng et sur le rachat d'Avio Spazio par EADS et Finmeccanica à lire dans Les Echos et Nokia, qui vient de vendre sa division mobile à Microsoft ne devrait pas racheter certains pans d'activité d'Alcatel-Lucent selon le Wall Street Journal.

L'annonce surprise d'une remise à plat fiscale

 

De nombreux journaux reviennent ce mercredi 20 novembre sur l'annonce par Jean-Marc Ayrault d'une "remise à plat" du système fiscal français, prévue dans le cadre du projet de budget 2015.

"Ayrault tente une réforme fiscale pour éteindre la révolte", titre Le Figaro. Pour le quotidien, le Premier ministre répond "à la grogne et au 'ras-le-bol'".

Le chef du gouvernement a toutefois écarté toute baisse des impôts en annonçant une réforme à prélèvements constants"; rappelle Le Figaro.

"Grosse ficelle ou grand soir ?"

Dans Libération, François Sergent revient également sur cette annonce d'une remise à plat fiscale : "le Premier ministre et le Président acculés, noyés dans les abîmes des sondages, cherchent une porte de sortie à la crise actuelle".

Or "un Grenelle des impôts pourrait leur donner un peu d'oxygène, habillant les reculs successifs sur l'écotaxe ou les taxes sur l'épargne d'un semblant stratégique", analyse l'éditorialiste.

"Grosse ficelle ou grand soir ?", s'interroge de son côté Philippe Waucampt dans les colonnes du Républicain lorrain.

"Peut-on éteindre un incendie avec un écran de fumée ?", assène enfin Pierre Cavret dans Ouest-France, parlant d'une décision "prise sur un coin de table".

PSA-Dongfeng : le temps des négociations

A la une des Echos ce matin, "le dilemme chinois de la famille Peugeot". Le conseil de surveillance de PSA Peugeot Citroën, réuni lundi 18 novembre, a donné son aval à la poursuite des négociations avec le chinois Dongfeng en vue de son entrée au capital du groupe, et ce "malgré les réticences au sein de la famille Peugeot", explique le journal.

 

 

 

EADS et Finmeccanica se positionnent pour racheter Avio Spazio

Les groupes d'aéronautique et de défense EADS et Finmeccanica ont fait une offre conjointe pour reprendre l'activité spatiale de l'italien Avio, indique le journal sur son site, citant des sources concordantes.

"Selon le schéma retenu, Finmeccanica monterait de 14% à 51% dans Avio Spazio (valorisé à 240 millions d'euros), au côté d'Astrium (branche spatiale d'EADS)", souligne le journal.

"Dévoilées mardi par le quotidien italien Il Sole 24 Ore, les négociations, qui sont à un stade avancé, ont été officieusement confirmées par le groupe italien", ajoute Les Echos.

 

Nokia renonce à racheter des morceaux d'Alcatel-Lucent

Nokia, après l'avoir envisagé, a finalement renoncé à acheter certains pans d'activité de son concurrent franco-américain Alcatel-Lucent, affirme ce mercredi le Wall Street Journal. L'équipementier télécoms finlandais dispose en effet des ressources nécessaires à cette opération grâce à la vente de sa division mobile à Microsoft avalisée la veille par les actionnaires.

En début d'année, le conseil d'administration de Nokia avait engagé une réflexion sur une alliance avec Alcatel-Lucent, sans pour autant que celle-ci ne débouche sur des négociations, explique le journal américain. "Mais Nokia a décidé de ne pas engager de discussions formelles à l'heure actuelle", ont ajouté ces sources, citées par le WSJ.

Julien Bonnet

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte