La région Centre, fief des sous-traitants aéronautiques

Plus de 300 groupes et PME fabriquent des pièces pour l'aéronautique dans la région Centre, carrefour entre les sites d'assemblage du sud-ouest et les sièges parisiens. Une quarantaine d'entre eux participe au salon du Bourget.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La région Centre, fief des sous-traitants aéronautiques

Aucun constructeur n'est implanté en région Centre. Pourtant la filière aéronautique emploie 19 000 salariés sur ce territoire voué à la sous-traitance industrielle. Parmi les fournisseurs de poids figurent plusieurs mécaniciens de précision. Des cockpits, des structures, des ailes sortent de l'usine Mécachrome, à Amboise (Indre-et-Loire). Les matériaux composites des futurs Airbus sont étudiés chez Daher, à Montrichard (Loir-et-Cher). Indraero-Siren, filiale de Creuzet-Aéronautique (groupe Lisi), fabrique des pièces moteur pour Rolls-Royce ou Safran dans son usine d'Argenton-sur-Creuse (Indre).

Dans l'électronique embarquée, le site Thales de Vendôme (Loir-et-Cher) et ses quelque 600 salariés équipe tous les avionneurs civils et militaires en sondes et radars. Plusieurs autres équipementiers figurent au plan de vol des grands donneurs d'ordre, tels que Sicma-Zodiac à Issoudun (Indre), Michelin et ses pneus d'avions à Bourges (Cher). Au total, plus de 320 groupes et PME sont à l'oeuvre. Ils seront une quarantaine au Bourget.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Sicma (Zodiac), leader des sièges

Centre d'expertise de l'équipementier français Zodiac, l'usine Sicma d'Issoudun (Indre) fabrique des sièges pour l'ensemble de la gamme : du siège-lit de la classe Luxe des A380 d'Emirates jusqu'aux sièges classe éco de nouvelle génération pour les vols régionaux. L'usine berrichonne est la seule du groupe Zodiac à intervenir sur tous les segments. Quelque 1 000 salariés y travaillent, et Sicma vient de s'agrandir afin de répondre à la demande.

Aéroportuaire : rang 1

Dans le sillage de l'industriel TLD à Montlouis (Indre-et-Loire), primé par Arnaud Montebourg pour son tracteur d'avions semi-automatique Taxibot, plusieurs PMI ont axé leur développement sur les activités aéroportuaires. A Saint-Jean-de-Braye (Loiret), Alstef (200 salariés, 38,2 millions d'euros de chiffre d'affaires) a transformé son expertise logistique en atout pour le transport de bagages automatisé. Les compresseurs de Guinault (100 salariés, 25 millions d'euros de chiffre d'affaires), spécialiste de l'alimentation électrique, quittent l'usine de Saint-Cyr-en-Val (Loiret) pour rejoindre les aéroports du monde entier.

Aérocentre, un cluster pour exister... et recruter

Pour fédérer les PME-PMI du secteur, le cluster Aérocentre a vu le jour en 2009. Principal défi pour ses 56 membres : le recrutement, car les formations d'usinage ont quasiment disparu. A tel point que les plus gros industriels, comme Mecachrome (1 800 salariés), ont dû développer leur propre centre de formation. Au Bourget, Aérocentre a invité des lycéens de la région à découvrir l'aviation.

De notre correspondant en région Centre, Stéphane Frachet

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS