Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La réforme des retraites, Steve Ballmer, Uber : la revue de presse de l'industrie

Publié le

Alors que le Premier ministre reçoit en ce début de semaine les partenaires sociaux pour préparer la réforme à venir des retraites, la presse évoque les différentes options possibles. Retour également sur Microsoft, qui prépare l'après-Steve Ballmer et sur les chauffeurs de taxis en guerre contre Uber, le Airbnb du transport dans lequel Google vient d'investir plus de 250 millions de dollars.

Rentrée sociale pour le gouvernement. Le Premier ministre reçoit en ce début de semaine les partenaires sociaux pour préparer la réforme à venir des retraites. Dimanche soir sur France 2, Jean-Marc Ayrault est resté prudent en affirmant que "rien n'est encore décidé" concernant une hausse de la CSG ou des cotisations.

Ce lundi 26 août, la presse revient largement sur l'ouverture des négociations avec les organisations syndicales et patronales.

 

 

"Une semaine pour décider", écrit à sa une La Voix du Nord. "C'est la dernière ligne droite pour le gouvernement qui compte ramener le système des retraites à l'équilibre d'ici à 2020", rappelle le quotidien.

 

 

"Retraites : la hausse de la CSG passe mal", analyse de son côté Le Figaro : si "une hausse de la contribution sociale généralisée est probable", la mesure reste "très critiquée par le patronat, une partie des syndicats et de la majorité", explique le journal.

 

 

Même constat dans Les Echos, qui titre "Retraites : l'option CSG de plus en plus contestée".

Microsoft prépare l'après Steve Ballmer

Le journal économique revient en outre sur l'annonce du départ du directeur général de Microsoft. Steve Ballmer, va "quitter ses fonctions" d'ici un an, a indiqué le géant américain des logiciels vendredi 23 août. Pour Les Echos, après l'annonce de ce "départ surprise", "Microsoft ouvre une nouvelle ère".

"Les spéculations vont bon train sur le nom de son remplaçant, mais nombre d'analystes estiment que Microsoft n'aura d'autre choix que de faire appel à une personnalité extérieure", analyse le quotidien.

Uber inquiète jusqu'en France

A lire également dans Les Echos : "Colère des taxis contre les voitures avec chauffeur soutenues par Google". La semaine dernière, le moteur de recherche a investi plus de 250 millions de dollars dans Uber, dont l'application pour smartphone permet de commander une voiture avec chauffeur.

 

 

Problème de ce Airbnb du transport : "en France, Uber est accusé par les taxis traditionnels de concurrence déloyale", explique le journal. Aux Etats-Unis, le service a récemment été interdit par la Commission des Taxis de Washington pour concurrence déloyale.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle