La réforme des retraites dans la dernière ligne droite. Les Etats-Unis entre reprise et emploi. La commission d'enquête parlementaire tance EDF. Clarins vend Mugler Couture...

Partager

La réforme des retraites dans la dernière ligne droite. Au terme d'un mois complet de laborieuses discussions, l'Assemblée nationale a adopté le projet Fillon, indiquent vos quotidiens. Le texte reprend la plupart des dispositions voulues par le gouvernement, durée d'assurance, taux de cotisation, de remplacement, décote, taux de cotisation évolueront en fonction de l'augmentation de l'espérance de vie. Le projet de loi sera soumis à l'examen des sénateurs à partir de lundi.

Les Etats-Unis entre reprise et emploi. La reprise plutôt molle outre-Atlantique n'a pas inversé la tendance. Le rebond attendu de l'après conflit en Irak n'a pas eu lieu et l'économie américaine continue de détruire des emplois, notent Les Echos et La Tribune. Le taux de chômage était autour de 4 % début 2001, il atteint dorénavent 6,4 %. L'industrie manufacturière qui perd des emplois depuis trois ans a détruit 56000 postes pendant le seul mois de juin.

La commission d'enquête parlementaire tance EDF. Le rapport final de la commission d'enquête sur la gestion des entreprises publiques, présidée par Philippe Douste-Blazy, semble très critique sur l'électricien français, rapporte Les Echos. Certains intitulés parlent d'une "gouvernance inadaptée", de "choix stratégiques risqués", de "financements incertains", d"organisation managériale défectueuse", ou de "contournement de l'Etat actionnaire". François Roussely va devoir affuter ses arguments pour défendre son bilan.

Clarins vend Mugler Couture. Le groupe de cosmétique va se recentrer sur son métier de base et solde son aventure dans la haute couture, souligne les Echos. Thierry Mugler Couture, acquis en 1997 et qui n'a affiché que des pertes depuis, a été cédé à la société Balmain. Celle-ci reprend l'unité de production près d'Angers, ainsi que quatre boutiques, mais Clarins reste propriétaire de la marque et des licences.

Rentrée, trouver un nouveau souffle. Fort pic de consommation, la rentrée de septembre constitue aussi un rendez-vous incontournable pour l'innovation sur de nombreux marchés, analyse le magazine LSA. Pourtant, pour certains secteurs d'équipement, l'impact de la rentrée s'essouffle. Au-delà des cartables, des chaussures de sport et des doudounes, d'autres rayons, comme le jouet, le meuble et l'alimentaire, gagneraient à être mieux animés en termes de collections et de mises en avant.

La guerre de la bière aura-t-elle lieu ? Le brasseur belge Interbrew dénonce l'emprise d'Heineken et de Kronenbourg en France, relève La Tribune. Les brasseurs néerlandais et français détiennent près des trois quarts du marché de la distribution dans l'hexagone. Saisie du dossier depuis bientôt deux ans, la Direction générale de la concurrence pourrait imposer aux deux leaders de céder dix à quinze entrepôts, pour lesquels le belge pourrait se porter acquéreur.

Vivendi Universal coincé par son accord. Le différent sur les indemnités d'éviction de Jean-Marie Messier risque d'être difficile à règler, remarque La Tribune. Le quotidien s'est procuré une copie de la décision d'arbitrage. Les attendus des trois juges semblent sans appel, en faveur de l'ancien "tycoon". Ils ne voient "aucune base légale pour annuler un contrat négocié par des hommes d'affaires expérimentés".

United Technologies porté par ses ascenseurs. La croissance du conglomérat américain est largement due à la bonne santé de sa filiale Otis, révèle le Wall Street Journal. Celle-ci a bénéficié de la forte demande l'année dernière dans le secteur des ascenseurs en Europe et en Asie notamment. Elle tire les résultats avec l'activité climatisation de Carrier, tandis que la branche motorisation aéronautique est en déclin.

Didier RAGU

Bon week-end, à lundi

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS