La réalité virtuelle sera une rupture technologique

Les lunettes de réalité virtuelle ont charmé les entreprises. De l'expérience de vol à l'immersion dans un jeu vidéo, en passant par la simulation de maintenance sur un site industriel dangereux, les applications sont nombreuses. Récemment, la société Sophic Capital a annoncé ses prédictions de ce marché de la réalité virtuelle : il s'élèvera à 7 milliards de dollars à l'horizon 2018. Bertrand Pierre, directeur associé de la société spécialisée dans l'édition et la production de jeu vidéo BulkiPix, profile l'avenir des casques de réalité virtuelle, tels que l'Oculus Rift.

 

Partager
La réalité virtuelle sera une rupture technologique

Dans les années 80 - 90 les gens rêvaient de réalité virtuelle dans un film comme Le cobaye. Ce qui relevait alors de la science-fiction se profile désormais à l’horizon 2015 et se prépare à être une véritable déferlante. «Une rupture technologique», c’est ce que va être la réalité virtuelle, comme l’ont été la télévision ou internet. Les Américains parlent de «key changer» et le rachat d’Oculus Rift par la société Facebook pour 2 milliards de dollars ne viendra pas les contredire.

Un moyen unique de communication

Nous sommes donc à l’aube d’une véritable révolution qui va toucher des domaines bien plus vastes que le loisir. 2015 va voir fleurir les premiers casques de réalité virtuelle dont le plus célèbre, l’Oculus Rift. Celui-ci est déjà entre les mains des développeurs depuis un peu plus d’un an et tous les gens qui l’ont essayé reconnaissent avoir vécu une expérience d’immersion inédite à ce jour, la véritable sensation d’être transporté «ailleurs».

De nombreuses démonstrations sont d’ores et déjà disponibles et on observe un engouement général. Au-delà du jeu vidéo, de nombreux domaines vont trouver un intérêt dans la réalité virtuelle. L'événementiel, le tourisme, le médical, l’immobilier, l’architecture, l’e-learning, le cinéma ou encore le serious gaming vont se transcender en proposant des nouvelles expériences innovantes et immersives. Les grandes marques s’y mettent également, la réalité virtuelle constitue un moyen «unique» de mettre en avant leurs produits et de proposer une communication «next gen».

2015, l'An 1 de la réalité virtuelle

Le Mondial de l’automobile 2014 en a été le parfait exemple et a vu fleurir de nombreuses démonstrations qui ont bluffé le grand public. Pour pouvoir fonctionner, une nouvelle technologie se doit de devenir grand public et c’est ici que les casques de réalité virtuelle vont devoir faire leurs preuves. L’Oculus Rift ne sera pas seul à occuper le terrain. De nombreux constructeurs emboîtent le pas dont Samsung qui s’est associé à Oculus Rift pour développer le Samsung Gear VR pour proposer la réalité virtuelle sur mobile et participer à sa démocratisation. De nouveaux casques mobiles sont annoncés chaque semaine comme le Homido ou celui de Carl Zeiss. C'est une tendance de fond.

L’année 2015 sera l’An 1 de la réalité virtuelle et notre société va s’en trouver modifiée. La technologie est désormais au point et Oculus parle désormais d’une sortie dans les mois à venir et non plus d'années. Un nouveau secteur économique est sur le point de naître et toutes les sociétés vont désormais s’y intéresser. La réalité virtuelle devrait représenter un marché de 7 milliards de dollars à l’horizon 2018 selon l'analyste Sophic Capital. Notre société, Bulkypix, éditeur et producteur de jeu vidéo, mais aussi d’applications et jeux pour des sociétés tierces se veut être une pionnière dans le domaine de la réalité virtuelle et est désormais à même de proposer des expériences uniques à ses clients.

Bertrand Pierre,
directeur associé chez BulkiPix

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

80 - MONTDIDIER

Etudes géotechniques pour la déconnexion de 25HA de surfaces actives du système de collecte de Montdidier en amont du DO13.

DATE DE REPONSE 20/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS