La RATP investit dans les automatismes de Siemens sur la ligne 14

Sans surprise, la RATP a opté pour le système d’automatisation de l’exploitation des trains (SAET) de l’allemand Siemens. Il équipera la ligne avec ses extensions vers Saint-Denis-Pleyel et Orly.

Partager
La RATP investit dans les automatismes de Siemens sur la ligne 14

Impossible de connaître le montant de la commande passée par la RATP pour le système d’automatisation de l’exploitation des trains (SAET) de l’allemand Siemens. Du moins de la bouche des deux intéressés. Après enquête, L’Usine Nouvelle estime ce contrat à quelques dizaines de millions d'euros. Mais l'ensemble du projet d'automatisation (comprenant également le génie civil et les autres équipements) coûterait environ 600 millions d’euros à la RATP et à la région, sachant que l'automatisation d'une ligne coûte en moyenne 20 millions d'euros par kilomètre, selon un expert du ferroviaire.

C’est donc un nouveau contrat important que l’Allemand vient de décrocher dans l’automatisation du métro parisien. Il avait déjà fourni le système sans conducteur à la RATP lors de la construction de la ligne 14. Cette fois, il livrera un nouveau système qui équipera l’ensemble d’une ligne largement allongée. De 9 kilomètres aujourd’hui, elle passera à environ 30 kilomètres en 2024 en reliant Saint-Denis-Pleyel à l’aéroport d’Orly.

En 1998, Matra Transport sur la ligne 14

Une première prolongation de 5,8 kilomètres permettra en 2020 (avec deux ans de retard) d’arriver à la Mairie de Saint-Ouen, pour le plus grand bonheur des usagers de la ligne 13… Cette ligne 14 pourra transporter 40 000 passagers par heure et par direction selon Siemens, soit la ligne la plus fréquentée du réseau de métro parisien.
Depuis ses débuts en 1998, la ligne 14 est équipée des automatismes de Siemens, qui étaient encore à l’époque ceux de Matra Transport. La RATP a déjà opté pour les solutions de Siemens lors de l’automatisation de la ligne 1 du métro (mise en service en 2012), puis pour celle de la ligne 4, prévue en 2022.

Un train toutes les 85 secondes

Pour ce nouveau contrat, Siemens fournira son SAET basé sur la technologie CBTC sans conducteur (Communication based train control). Une option est également prévue pour la maintenance du système. Ce système permettra de faire rouler toutes les 85 secondes un train de huit voitures. Les nouvelles rames seront deux fois plus longues que les métros actuels.
Alstom avait remporté en 2015 un contrat cadre portant sur la livraison d'un maximum de 217 trains MP14 sur quinze ans pour les lignes 1, 4, 6 11 et 14 et pour un montant total de plus de 2 milliards d'euros auprès de la RATP, mandatée par le STIF et la société du grand Paris. Une première tranche ferme concerne trente-cinq rames de huit voitures pour la seule ligne 14 et pour la somme de 500 millions d’euros. Selon la RATP, le premier MP 14 sera en test sur la ligne avant la fin de l’année.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - OCAPIAT

Fourniture de signalétique et publicité sur lieu de vente

DATE DE REPONSE 16/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS