Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La RATP et Keolis signent un contrat de 3 milliards d'euros pour le métro du Qatar

Léna Corot , , , ,

Publié le , mis à jour le 07/12/2017 À 11H22

Bonne nouvelle Les Français devancent le consortium allemand emmené par Deutsche Bahn. La RATP Dev, Keolis et la société qatarie Hamad Group remportent jeudi 7 décembre un contrat de plus de 3 milliards d'euros portrant sur la concession du métro de Doha.

La RATP et Keolis signent un contrat de 3 milliards d'euros pour le métro du Qatar
Image d'illustration d'un tunnelier. La RATP Dev et Keolis remportent le contrat de plus de trois milliards d'euros portant sur la concession du métro de Doha.
© RATP - Bruno Marguerite

A l'occasion de la visite d'Emmanuel Macron au Qatar jeudi 7 décembre, Qatar Rail, l’opérateur national de transport public qatari, confirme que la joint-venture RKH Qitarat formée par la RATP Dev, Keolis (49%) et Hamad Group (51%) a remporté la concession du métro de Doha. Le contrat d’une durée de 20 ans est estimé à plus de 3 milliards d’euros. En le remportant les Français devancent ainsi l'autre finaliste, un consortium allemand emmené par Deutsche Bahn.

Ce contrat comprend l'exploitation et la maintenance du métro automatique sans conducteur de Doha et du tramway de Lusail, une ville nouvelle actuellement en construction à 15 kilomètres au nord de Doha. Il est d'autant plus important que 90% de la population totale du Qatar, soit 2,6 millions de personnes (2016), résident à Doha et dans sa banlieue et que le Qatar va accueillir la coupe du monde de football en 2022.

Avec 75 kilomètres de lignes et 37 stations desservies, le métro de Doha sera entièrement automatique et composé, dans un premier temps de trois lignes. La première partie du réseau sur laquelle près de 640 000 voyageurs quotidiens sont attendus dès 2021 est majoritairement souterraine et doit être fonctionnelle dès la fin 2018, précise RKH Qitarat dans un communiqué.

Le réseau de tramway de Lusail, quant à lui, s’étendra sur 18 kilomètres dont la moitié sera souterraine. Il sera constitué de quatre lignes desservant 25 stations au total. La première section sera ouverte au public dès janvier 2019, bien que la fin des travaux soit prévue à horizon 2020, détaille RKH Qitarat dans un communiqué.

1 500 salariés d'ici deux ans

La RATP Dev, Keolis et Hamad Group devront lancer leur réseau dès la fin de l’année 2018 jusqu’à l’achèvement des travaux en 2020. La phase de mobilisation avant le lancement de ce réseau durera donc moins d'un an, précise RKH Qitarat. Le consortium, qui prévoit d'avoir 100 collaborateurs d'ici trois mois pour atteindre 1 500 salariés en deux, devra recruter et former ces collaborateurs en moins de 12 mois.

En plus de ce contrat de concession du métro, le Qatar a acheté des Rafale ainsi qu'une cinquantaine d'Airbus A321. Les liens économiques entre la France et le Qatar esseulé et malmené par ses voisins se renforcent avec ces contrats s'élevant à plus de 10 milliards d'euros.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus