La prudence domine en Europe face aux incertitudes sanitaires et économiques

par Laetitia Volga
La prudence domine en Europe face aux incertitudes sanitaires et économiques
La plupart des Bourses européennes sont en léger repli jeudi dans les premiers échanges. À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,25% vers 09h00 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,19% et à Londres, le FTSE gagne 0,23%. /Photo d'archives/REUTERS/Michalis Karagiannis

PARIS (Reuters) - La plupart des Bourses européennes sont en léger repli jeudi dans les premiers échanges, la crainte que le rétablissement de restrictions sanitaires vienne freiner le rythme de la reprise économique incitant les investisseurs à la prudence.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,25% à 5.932,7 points vers 09h00 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,19% et à Londres, le FTSE gagne 0,23%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro baisse de 0,25%, le FTSEurofirst 300 est stable (+0,02%) et le Stoxx 600 recule de 0,11%.

Les principales inquiétudes des investisseurs restent la dégradation continue de la situation sanitaire après le renforcement des restrictions décidées par plusieurs pays européens pour freiner la propagation du coronavirus.

Le Premier ministre Boris Johnson a annoncé mercredi que la Grande-Bretagne pourrait imposer de nouvelles mesures plus strictes sur les arrivées en provenance de France, en particulier aux transporteurs routiers.

Les inquiétudes concernant les perturbations de la distribution des vaccins contre le coronavirus pèsent aussi sur le sentiment des investisseurs. La Commission européenne a présenté mercredi un projet de durcissement des conditions d'exportations de vaccins produits dans l'UE qui sera débattu ce jeudi par les dirigeants des 27.

VALEURS

Le secteur de l'énergie affiche la plus forte baisse dans les premiers échanges en Europe, son indice Stoxx recule de 1,36%, devant celui des ressources de base (-0,89%).

A Paris, TechnipFMC est lanterne rouge du CAC avec un repli de 2,71%.

L'action Scor varie peu (-0,13%) malgré la plainte déposée par Covéa auprès du Parquet national financier contre le PDG du réassureur français, Denis Kessler, pour manipulation de cours et abus de biens sociaux.

H&M recule de 1,11% alors que le géant suédois de l'habillement semble faire l'objet d'un boycott sur les sites marchants chinois après avoir fait part de son inquiétude sur les accusations de travail forcé au Xinjiang.

Adidas, qui fait aussi l'objet de critiques en Chine, baisse de 3,98%.

A Londres, Cineworld chute de 10,66% après avoir annoncé qu'il allait demander à ses actionnaires d'approuver un relèvement du plafond de sa dette pour lui permettre d'emprunter davantage afin d'équilibrer ses finances après une perte de 3 milliards de dollars (2,5 milliards d'euros) en 2020.

Compass, numéro un mondial de la restauration collective, prend 1,33% après dit prévoir une amélioration de ses marges au deuxième trimestre grâce à une réduction de coûts.

Bureau Veritas gagne 1,43% après un relèvement de conseil de J.P. Morgan à "surpondérer".

A WALL STREET

Les futures sur les grands indices de Wall Street signalent pour l'instant une hausse de 0,2% à 0,4% jeudi après une clôture en baisse la veille en dépit des propos optimistes du président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, et de la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, sur la reprise économique.

L'indice Dow Jones a fini quasiment inchangé (-0,01%) à 32.420,06 points et le S&P-500 a perdu 0,55%, à 3.889,14 points.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 2,01% à 12.961,89 points.

Les investisseurs se sont détournés pour une deuxième journée consécutive des grandes valeurs technologiques sur fond de rotation vers les secteurs de l'énergie et de la finance du fait des perspectives de croissance accrue.

EN ASIE

Le Nikkei à la Bourse de Tokyo a terminé en hausse de 1,14%, soutenue par la progression des valeurs cycliques qui a plus que compensé le repli du secteur technologique.

A Hong Kong, la progression des valeurs financières et de celles liées à la consommation a également permis de contrebalancer la baisse des technologiques, dans le sillage du Nasdaq et de l'annonce de la Securities and Exchange Commission (SEC).

Le gendarme boursier américain a adopté mercredi des mesures visant à exclure des entreprises étrangères de la Bourse aux Etats-Unis si elles ne respectent pas les normes comptables américaines. Les sociétés chinoises sont particulièrement visées et les groupes technologiques ayant une double cotation à Hong Kong et New York baissent fortement.

Baidu a perdu 9,65%, Alibaba a reculé de 3,91% et JD.Com de 3,57%.

L'indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong a terminé sans grand changement stable (-0,06%), de même que le CSI 300 des grandes capitalisations de Chine continentale (-0,05%).

TAUX

Le rendement des Treasuries à dix ans reprend un point de base à 1,6244% après une série de trois séances consécutives de baisse qui l'a amené mercredi à un creux d'une semaine, à 1,589%.

Sur le marché obligataire européen, les rendements de référence reculent un peu: celui du Bund allemand à dix ans est en baisse d'un point à -0,367%.

CHANGES

Le dollar, qui bénéficie toujours de son statut de valeur refuge dans l'incertitude sur la croissance, avance de 0,18% face à un panier de devises.

L'euro cède 0,08%, autour de 1,18 dollar, au plus bas depuis novembre.

PÉTROLE

Les cours du brut reculent, pénalisés par les mesures de confinement en Europe qui font craindre pour les perspectives de demande énergétique en dépit du soutien apporté par le blocage du canal de Suez, susceptible de créer des tensions sur l'offre.

Le baril de Brent cède 1,41% à 63,5 dollars et le brut léger américain 1,68% à 60,15 dollars.

(édité par Patrick Vignal)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 20/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

60 - NOYON

Fourniture de colis de Noël pour les ainés - année 2022..

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS