La production industrielle vigoureuse en mai

Un net rebond de 2%. C'est ce qu'a effectué la production industrielle française en mai, par rapport à avril après deux mois de baisse. Si le gouvernement se félicite de ce chiffre, l'Insee, qui a publié ces données, relativise.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La production industrielle vigoureuse en mai

Le dynamisme de l'industrie manufacturière se confirme. Activité minière et construction exclues, la production progresse ainsi de 1,5%. Alors qu'elle était restée quasiment stable en avril. Outre-Rhin, l'Allemagne a d'ailleurs enregistré un rebond similaire en mai (+1,2%).

Au cours des mois de mars, avril et mai, la production manufacturière française a augmenté de 0,9% par rapport aux trois mois précédents, tandis qu'elle est restée presque stable dans l'ensemble de l'industrie (+0,1%). Sur cette période, elle a en revanche baissé dans les matériels de transport (-1,9%), et notamment dans l'automobile (-4,6%), malgré le rebond de ce mois de mai observé sur cette branche.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La tendance entre ces trois mois et la même période de l'année précédente est aussi à la hausse : la production manufacturière progresse de 4,8%. Seul le secteur cokéfaction et raffinage chute sur un an, de 11,3%.

En mai, la production est tirée par presque tous les secteurs. Les équipements électriques, électroniques, informatiques et les autres machines grimpent de 2,3%. Les matériels de transport, y compris l'automobile, progressent d'environ 2,5%, et les autres industries que sont le textile, le caoutchouc, le bois, le papier ou la chimie, augmentent de 1,4%. Seule l'industrie agroalimentaire recule sur un mois, mais la baisse est limitée à 0,2%.

satisfecit gouvernemental

Le ministre de l'Economie François Baroin a dans la matinée publié un communiqué où il se "félicite de ce chiffre" qui témoigne selon lui "de la solidité de la reprise économique en France". Le "redressement de l’activité industrielle" est une "nouvelle encourageante", poursuit le communiqué du ministère, qui souligne "une amélioration sur le marché de l’emploi" industriel. Un succès que le ministère attribue aux "mesures du Gouvernement de soutien à la croissance". Le Gouvernement se dit "conforté" dans sa prévision d’une croissance de 2 % pour l’ensemble de l’année 2011.

"Il ne faut pas surinterpréter ce rebond" temporise toutefois Jean-François Ouvrard, chef de la division "synthèse conjoncture" à l'Insee. "Le mouvement d'ensemble est très clairement celui d'un ralentissement au deuxième trimestre", a-t-il précisé.

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS