Economie

La production industrielle française progresse de 0,4% en septembre.

,

Publié le

La production industrielle en France a augmenté de 0,4 % en septembre par rapport à août selon l'Insee. Un chiffre à peine positif qui masque une baisse de 1,9 % sur un an. La seule production manufacturière (hors énergie et industrie agroalimentaire) a, ainsi, augmenté de 0,9 % en septembre mais a connu une sévère dégringolade sur la dernière année  avec une chute de 2,6 %.

Sur le troisième trimestre 2003, la production industrielle baisse de 0,1%, alors que la production manufacturière est stable, précise l'Insee, qui a par ailleurs révisé en légère hausse les productions d'août par rapport à juillet (respectivement -0,6 % pour la production industrielle et -0,5 % pour la production manufacturière, au lieu de -0,9 % et -0,8 %).

L'évolution en septembre est contrastée selon les secteurs. Les biens de consommation baissent de 1,6 % sur le mois (-0,2 % sur l'année), notamment en raison du recul des produits pharmaceutiques, de parfumerie et d'entretien (-6,1 %) et de l'habillement-cuir (-1,8 %), alors que l'imprimerie-édition (+5,3 %) et les équipements du foyer (+2,5 %) progressent.

L'industrie automobile est en recul en septembre (-0,2 %, -1,4% sur l'année) et les biens d'équipement sont en hausse (+0,4 %, -4,2 % sur l'année).

Les biens intermédiaires progressent de 2,3 % (-3,0 % sur l'année) à l'exception des produits de l'industrie textile (-3,6 %). Selon l'Insee, les produits minéraux progressent en effet fortement (+5,5 %), comme dans une moindre mesure les métaux et produits métalliques (+2,6 %), les produits chimiques, caoutchouc et plastique (+2,3 %) et les composants électriques et électroniques (+2,1 %). Le papier carton est stable.

Enfin, l'énergie baisse de 1,9 % (+0,1 % sur un an), alors que les industries agricoles et agroalimentaires et la construction augmentent respectivement de 1,4 % (+0,6 % sur un an) et 2,5 % (stable sur un an), selon l'Insee.

« Le troisième trimestre a fini sur une note plus favorable. Après les bons chiffres du mois de septembre de la consommation, la production industrielle affiche à son tour un rebond après un mois d'août en baisse », a indiqué Nicolas Claquin, économiste au CCF. « Cela n'empêche pas une baisse de la production sur le trimestre (-0,1 %) mais le recul reste limité », a-t-il ajouté à l'AFP.

« L'activité industrielle est toujours en récession en France, a en revanche commenté, l'économiste Emmanuel Ferry (Exane). Les chiffres de septembre sont là pour le confirmer et l'écart est manifeste avec les Etats-Unis ». Et d'enfoncer le clou : « La récession industrielle contraste fortement avec le retournement des perspectives mondiales ».

Avec ces chiffres, l'Insee devrait annoncer, jeudi 13 novembre, une progression du PIB de 0,3 % au troisième trimestre (après +0,1 % au premier et -0,3 % au deuxième). Sur l'année, la deuxième économie de la zone euro n'enregistrerait qu'une croissance de 0,2 % sur l'ensemble de l'année, soit un plus bas depuis la récession de 1993.

J.M Meyer

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte