La production du moteur R9M monte en puissance à Cléon

A l’occasion du Congrès de la société des ingénieurs de l’automobile (SIA), le site a ouvert ses portes pour découvrir la chaine du nouveau moteur Diesel de Renault.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La production du moteur R9M monte en puissance à Cléon

Le succès de Renault en Formule 1 depuis plusieurs saisons, notamment avec Red Bull, a remis sur le devant de la scène les compétences de motoriste du constructeur. S’il gagne aux quatre coins du monde, le moteur Renault F1 trouve son application concrète à Cléon (Seine-Maritime), sous le nom de code : ‘R9M’.

Ce tout nouveau moteur quatre cylindres Diesel a été conçu avec des ingénieurs motoristes en Formule 1. Et certaines pièces dérivent directement du monde sportif, comme le système de recirculation des gaz d’échappement en boucle froide, la pompe à huile à cylindrée variable ou encore le système start&stop. Une trentaine de brevets protègent ces innovations.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

S’ils ont participé à la conception de ce moteur, les ingénieurs F1 n’en ont pas fait un monstre survitaminé, mais un moteur très économique. Le bloc R9M est un moteur 1.6 dCi de 130ch émettant 115g de CO2 par, soit 20% de moins que le un moteur 1.9 dCi qu’il remplace. Sa consommation n’est que de 4,4l aux 100 (données constructeur). Les clients le reconnaissent à son appellation ‘Energy’, qui signale cette frugalité.

Trois cylindres

Si la production du R9M a été lancée l’année dernière à Cléon, une nouvelle ligne a été il y a il y a quinze jours mise en service. Pour le moment, l’automatisation du montage est seulement de 5% (contre 15% sur les autres lignes de Cléon) pendant la montée en cadence. Actuellement, environ 600 moteurs R9M sortent chaque jour de cette ligne pour s’installer sous le capot du monospace Scénic. Cette nouvelle chaine accueille quelques innovations, comme des robots AGV automatisés qui amènent les paniers de pièces aux postes des opérateurs, puis repartent à la logistique avec les paniers vides.

Renault a également présenté ces nouveaux moteurs trois cylindres. La base est réalisée à Cléon, puis les blocs sont expédiés en Roumanie, à Pitesti, où ils seront usinés. Equipés d’un turbo, ces petits moteurs pourraient équiper la future Clio IV, mais aussi un modèle commun entre Renault et Daimler. Renault a annoncé en février dernier 300 millions d’euros sur le site de Cléon, une somme couvrant notamment les nouvelles installations dédiées à la production du moteur R9M mais aussi de moteurs électriques. Ces nouvelles lignes seront-elles lancées début 2013.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS