Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

La production du Boeing KC-46 Pegasus, le nouvel avion ravitailleur de l'armée américaine, peut démarrer

Anne-Katell Mousset , , , ,

Publié le

Le Pentagone a donné son feu vert le 12 août pour la mise en production du nouvel avion ravitailleur de l’armée de l’air, le Boeing KC-46 Pegasus.

La production du Boeing KC-46 Pegasus, le nouvel avion ravitailleur de l'armée américaine, peut démarrer © Boeing

Le 12 août 2016, le Pentagone a donné son feu vert pour le lancement en production du KC-46 Pegasus. L’appareil a passé avec succès la phase de tests, incluant  la réussite de plusieurs démonstrations en vol, comme ravitailler un F16 ou encore un C17, et a reçu l’approbation Milestone C permettant à Boeing de lancer la production.

L’US Air Force indique dans un communiqué qu’elle passera rapidement commande à Boeing de 19 appareils pour un contrat de 2,8 milliards de dollars. Au total, l’armée américaine s’est engagée à commander 179 appareils, pour un total de 49 milliards de dollars.

Remplacer les vieux Stratotanker

En 2011, l'US Air Force avait sélectionné ce Boeing KC-46 comme son nouvel avion ravitailleur. Il est basé sur un Boeing 767-200 avec un cockpit dérivé du Boeing 787. Il remplacera les Boeing KC-135 Stratotanker, développés dans les années 50. Chaque année, l’armée américaine dépense plusieurs milliards de dollars pour entretenir ces anciens Stratotanker.

Le nouvel appareil, moins gourmand en kérozène, sera également capable de parcourir 4000 km de plus et d’embarquer trois fois plus de fret.

Boeing s’était engagé à livrer les premiers exemplaires dès l’été 2017, mais le programme a pris du retard. Les 19 premiers appareils seront livrés au début de l’année 2018. A charge ensuite pour Boeing d'attaquer d'autres marchés. En juillet 2015, l'armée japonaise a choisi le tanker de Boeing pour renouveller sa flotte, quand au même moment la Corée du Sud lui a préféré l'Airbus A330 MRTT. 

Dans cette vidéo de démonstration, diffusée par Boeing, l'avionneur montre ce qu'il se passe dans l'Aros, la station de l'opérateur en charge du ravitaillement.Principale nouveauté l'opérateur peut s'équiper de lunettes 3D pour mieux visualiser l'avion à ravitailler. Une caméra en vision nocturne lui permet également d'effectuer même de nuit ces opérations.

 

 


 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

18/08/2016 - 07h24 -

Rappelons qu'à la base, ce fut Airbus qui avait été choisi ( http://www.lemonde.fr/economie/article/2008/03/03/le-choix-d-airbus-par-le-pentagone-fait-polemique_1018165_3234.html ), mais suite à la pression de Boeing, un nouveau choix a été prix...
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle