Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

La production française de vin en forte hausse en 2018

Adeline Haverland , ,

Publié le

Bonne nouvelle Malgré la canicule et le printemps humide, la production de vin en France est en hausse de plus 25% par rapport en 2017. La Champagne est la région qui affiche les meilleurs chiffres. 

La production française de vin en forte hausse en 2018
La production de vin en France en hausse de 25% par rapport à 2017
© @flickr sektkellerei

Avec 46,1 millions d'hectolitres attendus en 2018, la production de vin en France devrait afficher une hausse de 25% par rapport à 2017 et un rendement supérieur de 5 % à la moyenne des 5 dernières années.  Quasiment toutes les régions sont concernées par ces bons résultats mais c'est la Champagne qui affiche la croissance la plus importante. 

Une production impactée par le mildiou

Un printemps précoce et humide, un été chaud, voilà la combinaison gagnante pour les vignerons français. Selon les chiffres du ministère de l'agriculture, la récolte 2018 devrait afficher une progression de + 25% par rapport à 2017

Des résultats qui, toutefois, ne concernent pas les vins du Languedoc-Roussillon, de Corse et Sud-est dont la production a été impactée par les violents orages du mois de juin et la propagation du mildiou. "Cette maladie est particulièrement virulente dans les bassins de la façade atlantique et surtout de la Méditerranée, où elle entraîne des pertes de récolte. Cette maladie a été favorisée par la succession d’épisodes pluvio-orageux récurrents et de températures élevées jusqu’en juin 2018", expliquent les experts du ministère dans leur rapport. 

Des vendanges précoces

Dans les autres régions, les fortes chaleurs du mois d'août ont enrayé la maladie et permettent aux viticulteurs d'afficher des chiffres records. Ainsi en Champagne, la production 2018 s'annonce 39% supérieure à celle de l'année précédent. Le Bordelais, la Bourgogne et le Beaujolais devraient également afficher une production supérieure à la moyenne.

Le ministère souligne également l'aspect particulièrement précoces des vendanges. "L’année 2018 peut être qualifiée de précoce dans la plupart des bassins et de remarquablement précoce en Bourgogne, Beaujolais, Champagne et Alsace" explique le ministère. Dans ces régions, la récolte s'annonce avec 15 jours d'avance par rapport aux saisons précédentes. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus