Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

La production de tubes de Framatome Paimbœuf s'envole

, , , ,

Publié le

L’usine Framatome à Paimbœuf (Loire-Atlantique) a battu un record historique de production en 2017 et prévoit de progresser encore en 2018 et 2019. Du coup, l’industriel investira 18 millions d’euros sur la période 2018/2021.

La production de tubes de Framatome Paimbœuf s'envole
Une pièce de centrale nucléaire à l'intérieur d'un site de production Framatome
© D.R

L’usine Framatome (ex Cezus puis ex Areva) à Paimbœuf (Loire-Atlantique) va investir 18 millions d’euros durant les trois prochains années (2018/2021). Le site qui fête cette année ses 40 ans, n’a jamais connu un tel niveau d’activité. Réalisant des tubes gaines et des tubes guides en alliage de zirconium pour le combustible nucléaire, le moteur des centrales, il a battu en 2017 son record avec l’équivalent de plus de 7 000 kilomètres de produits (+ 8 %). Et ce n’est pas fini car l’industriel vise cette année 8 000 kilomètres et 9 000 en 2019. Selon la direction, la croissance du carnet de commandes est d’abord à mettre sur le compte d’un changement stratégique du groupe : il a été décidé de privilégier la fabrication hexagonale au détriment des usines à l’étranger et des sous-traitants.

60 créations d'emploi en 2018

Le programme d’investissements va permettre à l’unité de répondre à la demande. Ce montant financera l’installation de nouvelles machines et la modernisation ("revamping") de lignes existantes. L’ensemble des process (laminage et finition) est concerné. En parallèle, les ressources humaines vont être davantage mobilisées et renforcées. Pour la première fois, une équipe d’une quarantaine de salariés travaille le week-end et une seconde est envisagée. Framatone annonce la création cette année d’une soixantaine d’emplois qui s’ajouteront à un effectif comprenant 360 salariés permanents et une quarantaine d’intérimaires. Un tiers de la production est destiné à la France, un autre tiers à la Chine et le solde à différents clients dans le monde.

Jacques Le Brigand

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus