La production automobile mondiale croît plus vite que les ventes (PwC)

La stabilité du secteur automobile n’est pas pour aujourd’hui, selon la dernière étude publiée par PricewterhouseCoopers (PwC) le 25 août.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La production automobile mondiale croît plus vite que les ventes (PwC)

Le temps de l’équilibre entre assemblage et ventes de véhicules légers semble bien loin. Dans sa dernière enquête, Autofacts, le pôle d’analyse de PricewaterhouseCoopers dédié au secteur automobile révèle que sous l’effet de la crise automobile, la production et les ventes d’automobiles n’ont pas évolué dans les mêmes proportions.

Dans le détail, sur les cinq premiers mois de l’année 2010, la production de véhicules légers a progressé de 47,6% sur les douze plus importants marchés (78% de l’assemblage mondial), alors que dans le même temps, les ventes n’augmentaient que de 22%. « Des chiffres qui modifient l’équilibre traditionnel entre assemblage et ventes », précise l’institut.

Cette distorsion s’expliquerait par l’effet de comparaison. En effet dans les premiers mois de 2009, la production automobile était au plus bas, les constructeurs ayant diminué l’assemblage pour lutter contre la crise. Du côté des ventes automobiles, l’institut explique qu’elles ont surtout été portées par le marché chinois. La progression des ventes mondiales diminue à 12,9% lorsqu’on ne prend pas en compte les ventes de la Chine.

Prévisions disparates

Ainsi, PwC voit dans les chiffres de la production du début d’année un signe d’une amorce de reprise généralisée mais qui pourrait être disparate selon les marchés. Comme pressenti par la plupart des analystes, les marchés matures, soutenus jusque là par la prime à la casse, devraient subir une croissance lente, accentuée du fait de la « persistance des perturbations financières ». Par exemple, PwC table sur une stagnation de la production en Amérique du Nord sur les six derniers mois de l’année, alors que le premier semestre a été marqué par un bond de 70% de la production, lié à la reconstitution des stocks.

Du côté des marchés émergents, le ralentissement pourrait aussi se faire sentir, même en Chine, les prévisions de croissance économique étant modérées.

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS