Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

La prochaine usine de PSA Peugeot-Citroën pourrait être marocaine...

, , , ,

Publié le , mis à jour le 24/05/2015 À 10H29

Le constructeur français aurait décidé d'implanter une usine au Maroc pour servir le marché africain, selon l'agence américaine Bloomberg. L'information n'a pas été confirmée par PSA.

La prochaine usine de PSA Peugeot-Citroën pourrait être marocaine...
Carlos Tavares
© PSA

Après celle de Renault à Tanger une deuxième usine automobile serait en vue au Maroc. Selon une information de l'agence Bloomberg du 21 maiPSA Peugeot Citroën aurait décidé d'implanter un site dans le pays. Il s'agirait selon l'agence d'une usine de taille moyenne, environ 100 000 véhicules par an destineé notamment à servir le marché africain avec un modèle d'entrée de gamme.

L'information n'a pas été commentée par PSA. Selon Bloomberg, l'annonce pourrait être faite en juin.

Carlos Tavares, patron du groupe connait bien le contexte marocain pour avoir, quand il était un des dirigeants de Renault Nissan piloté l'installation de ce constructeur à Tanger. L'usine Renault inaugurée en février 2012  affiche une capacité de 340 000 véhicules (174 245 produits en 2014) avec 1,1 milliard d'euros d'investissements. Son arrivée a suscité l'arrivée de plusieurs dizaines d'équipementiers et sous-traitants dans la région : Denso, Snop, GMD, Visteon, Bamesa, etc...

Le port de TangerMed comprend un terminal automobile dédié à Renault relié par rail au site du constructeur distant de 30km mais aussi un terminal automobile "common user". Ce port est par ailleurs en phase de doublement.

Lors du salon de la sous-traitance de Tanger fin avril, le groupe PSA avait organisé une conférence fournisseurs pour les équipementiers présents au Maroc. Mais il s'agissait officiellement de tirer parti du réseau d'industriels arrivés après l'installation de Renault pour servir les usines espagnoles et portugaises de Peugeot Citroën.

Selon Bloomberg, les ventes de PSA en Afrique et Moyen-Orient totalisent  169 400 unités, soit 5,8% du total et auraient chuté de 25% l'an dernier.

A plusieurs reprises ces dernières années au Maroc, des rumeurs d'installation d'un nouveau constructeur ont émergé sans confirmation à ce jour. Outre PSA, le groupe Ford fait aussi l'objet de rumeurs récentes.

Pour rappel, l'arrivé de Renault à Tanger a en deux ans propulsé l'automobile comme premier secteur exportateur du royaume devant les phosphates, son traditionnel point fort.

Les autorités marocaines ont mis en place de nombreuses dispositions pour soutenir l'investissement industriel et notamment automobile. L'installation dans les zones franches d'exportations de Tanger (TFZ, TAC) permet notamment une exonération d'impôt sur les sociétés pendant 5 ans puis un taux réduit à 8,75% ensuite.

Pierre-Olivier Rouaud

 

 

Le terminal automobile du port TangerMed

 

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle