Tout le dossier Tout le dossier

La première usine Renault d'Algérie ? 25 000 Symbol en sortiront chaque année

En présence d’Emmanuel Macron et de Laurent Fabius, Carlos Ghosn inaugure lundi 10 novembre le site, près d’Oran. 25 000 Renault Symbol y seront produites chaque année.

Partager
La première usine Renault d'Algérie ? 25 000 Symbol en sortiront chaque année

Après le Maroc, l’Algérie. En présence des ministres français des Affaires étrangères et de l’Economie, du Premier ministre algérien et de son ministre de l’Industrie, Carlos Ghosn inaugure lundi 10 novembre la première usine du groupe Renault dans le pays. Le site a été bâti au sud-ouest d’Oran, à Oued Tlélat. La production des véhicules y a, elle, déjà débutée. Les premiers prototypes de la Renault Symbol, seul modèle fabriqué sur place pour le moment, sortent des chaines depuis le mois de septembre.

Un petit site comparé à Tanger

Industriellement parlant, l’usine d’Oran n’a pas grand-chose à voir avec le monstre marocain de Tanger. L’an prochain, elle ne fabriquera que 25 000 véhicules, soit 7 véhicules par heure, en une seule équipe. Au total, 1200 salariés seront employés sur place. A terme, la capacité pourra atteindre les 75 000 véhicules produits chaque année, soit 15 véhicules par heure. 50 millions d’euros ont été investis pour construire cette usine. Les chiffres sont donc bien loin de ceux de Tanger, où le groupe a investi 1,1 milliard d’euros et où s’affiche une capacité de production de 340 000 véhicules. Plus de 80% des Lodgy, Dokker et Sandero produits à Tanger sont par ailleurs destinés à l’importation, tandis que la Symbol produite à Oran sera exclusivement destinée au marché algérien.

Du haut de gamme

Toutes les Symbol vendues en Algérie ne viendront pourtant pas d’Oran. Seules les versions haut de gamme (baptisées « Extrême ») seront produites dans le pays, le reste de la production vient directement de l’usine roumaine de Pitesti. La Symbol est en effet une version rebadgée et relookée de la Dacia Logan. Comme au Maroc, Renault compte s’appuyer sur un sourcing local. Le Français a déjà désigné Joktal qui réalisera des pièces plastiques. Un autre fournisseur, Martal, vient d’être choisi pour les sièges. Si le sourcing local n’est aujourd’hui que de 17%, Renault et ses partenaires algériens comptent le porter rapidement à 42%.

Une usine "politique"

Cet appui industriel local fait partie de la stratégie de Renault pour limiter les coûts sur chacune de ses usines et pour assurer une production flexible. Mais ici, l’ancrage local, comme le choix de fabriquer la version haut de gamme, a aussi une dimension politique. L’usine d’Oran est en effet le fruit d’une coentreprise entre l’Etat algérien et de Renault. La Société National de Véhicules Industriels (SNVI) détient en effet 34% du site, le Fonds national d’Investissement (FNI) 17% et Renault 49%. L’Etat algérien est donc majoritaire dans l’affaire.

Le deal avait été conclu lors de la visite de François Hollande fin 2012 à Alger et vise à reserrer les liens entre les deux pays tout en aidant l’Algérie à développer un tissu industriel. L’usine Renault sera en effet la première usine de production automobile du pays. "Ce partenariat de co-localisation exemplaire est gagnant pour la France, pour Renault et pour l’Algérie" a déclaré fin 2013 l’ex ministre de l’Economie Arnaud Montebourg. L’inauguration du 10 novembre est en quelque sorte un prélude à la visite le 04 décembre à Paris du Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal pour coprésider avec Manuel Valls la haute commission mixte entre les deux pays.

7ème marché du groupe Renault

Cette usine permettra aussi à Renault de renforcer encore un peu plus sa position dans le pays. Le Français est aujourd’hui le premier constructeur du pays, avec plus de 25% de parts de marché, soit 111 378 véhicules écoulés. L’Algérie devient ainsi le 7ème marché du groupe Renault.

Pauline Ducamp

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

PME-ETI

Compétitivité : pourquoi le Made in France est un faux combat

Les Assises de l'industrie

"La Méditerranée représente un énorme potentiel de croissance pour la France", juge Ludovic Subran

Un oeil sur le monde

Au-delà de l'usine Renault d'Algérie, quand l'automobile se met au made in Africa

Les Assises de l'industrie

Thaïlande : Le hub de l'auto

Auto

Renault inaugure sa 19ème usine dans le monde en Algérie

Les Assises de l'industrie

Maroc : Dans le sillage de Renault

Les Assises de l'industrie

Malaisie : Le spot de l'aéro

Les Assises de l'industrie

Vietnam : Le chantier low cost de Piriou

Les Assises de l'industrie

Mexique : la source de Danone

Les Assises de l'industrie

Kazakhstan : Alstom lance la loco des steppes

Les Assises de l'industrie

Indonésie : L'Oréal s'enracine

Les Assises de l'industrie

Colombie : le hub de Seb

Les Assises de l'industrie

Madagascar : L'Île de la maille

Les Assises de l'industrie

Emirats Arabes Unis : Le pays des Maîtres verriers

Les Assises de l'industrie

Carte : La France en queue de peloton pour l’industrie

Les Assises de l'industrie

Bataille mondiale pour l'industrie

Les Assises de l'industrie

"Les entreprises qui innovent et qui exportent sont en croissance", estime Nicolas Dufourcq

Les Assises de l'industrie

"La France n’a pas trop d’ingénieurs, elle n’a pas assez de marketeurs", explique Pascal Juery

Les Assises de l'industrie

"Le renforcement de la diplomatie économique est une nécessité et devient de plus en plus une réalité ", affirme Laurent Fabius

Éco - social

Pour Nicole Bricq, "il faut être compétitif et attractif en France et nous le serons à l’étranger"

Les Assises de l'industrie

"Trop de PME n'exportent pas, on ne peut plus se le permettre", analyse Nicolas Dufourq

Les Assises de l'industrie

"Il faut laisser la politique de compétitivité s'accomplir", estime Arnaud Montebourg

Les Assises de l'industrie

Passer de 100 000 à 150 000 entreprises exportatrices en 5 ans, l'objectif de Pierre Gattaz

Les Assises de l'industrie

L'industrie selon Laurent Fabius

Éco - social

Les Français veulent croire au Made in France

Social

Les leçons du Bangladesh

Éco - social

Revivez les Assises de l'industrie 2013

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS