La poursuite du redressement judiciaire n'est pas à exclure pour le groupe Doux

Le tribunal de commerce de Quimper a analysé le 27 juillet les offres de reprise du groupe et le plan de continuation déposé par la famille Doux. Le procureur de la République a requis en faveur d'un maintien de la période de redressement judiciaire, le jugement du tribunal devrait être mis en délibéré.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La poursuite du redressement judiciaire n'est pas à exclure pour le groupe Doux

Quel sera l'avenir du groupe Doux ? Le tribunal de commerce de Quimper est en audience depuis ce matin pour étudier les différentes possibilités de rachat ou de maintien de la période d'observation (6 mois à compter du 1er juin dernier).

Sofiprotéol et une dizaine de partenaires ont déposé des offres de reprise du groupe, 3 000 emplois seraient ainsi sauvés, mais l'industriel, si cette option est retenue par le tribunal, sera vendu à la découpe. C'est ce que ne veulent pas les élus finistériens -toutes tendances politiques confondues-.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Ils étaient plus de 300 à manifester ce matin dans les rues de Quimper accompagnés par 700 à 800 salariés du groupe, mais également les habitants de Châteaulin -siège social de Doux-, venus soutenir les maires qui optent pour le maintien du redressement judiciaire. "C'est la seule solution dans l'état actuel du dossier pour préparer un plan de continuation", explique Gaëlle Nicolas, le maire de Chateaulin.

Le procureur de la République requiert le maintien de la période d'observation

Charles Doux et ses conseils ont d'ailleurs présenté ce matin aux juges consulaires un plan de continuation. Il passe par l'entrée au capital de Barclays qui va transformer en actions sa créance de 140 millions d'euros. Le client saoudien Al Munajem, principal acheteur au Moyen Orient des volailles Doux, va apporter 12 millions d'euros.

La famille Doux, si ce plan est retenu, va ainsi perdre le contrôle du groupe, elle se retrouvera avec 20% des actions contre 80% actuellement. Mais Charles Doux affirme que son option préservera un maximum d'emplois -il est évoqué le chiffre de 3 185 postes maintenus- et tous les sites seront conservés. Il va seulement vendre la division produits frais concentrée chez Père Dodu à Quimper où travaillent 280 salariés - 250 CDI et une trentaine de CDD et intérimaires-.

Le procureur de la République de Quimper a requis en faveur du maintien de la période d'observation du groupe Doux, les juges consulaires pourraient accepter ce choix à condition que la direction du groupe puisse apporter la preuve qu'elle a les moyens financiers de faire fonctionner l'entreprise dans le cadre du redressement judiciaire. La direction précise qu'elle a déjà réuni les 25 millions d'euros nécessaires.

La décision des juges ne devrait pas être rendue ce vendredi, ils vont sans doute mettre leur jugement en délibéré.

Stanislas du Guerny (Bretagne)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    DOUX
    DOUX
ARTICLES LES PLUS LUS