Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

La Poste, à la tête de la plus grande flotte électrique au monde

,

Publié le

Avec 5 000 camionnettes électriques en circulation, 10 000 à l’horizon 2020, le groupe La Poste est un pionnier sur ce marché en France. Il veut renforcer la compétitivité de sa flotte.

La Poste, à la tête de la plus grande flotte électrique au monde
La Poste exploite au mieux sa flotte électrique pour la rentabiliser.
© Richard DAMORET / RéA

Hormis le crissement des pneus sur le gravier et l’aboiement d’un chien du voisinage, plus rien ne prévient de l’arrivée d’Hélène. Depuis trois ans, c’est à bord d’un Kangoo électrique que cette postière de 45 ans effectue sa tournée Saintes-Chermignac-Thénac-Retaud-Saintes. Profitant du silence, de l’absence de vibrations et d’une conduite zen, la postière de Charente-Maritime ne jure plus que par l’électrique et ne veut plus entendre parler de diesel. Un enthousiasme largement partagé, souligne Frédéric Delaval, le directeur technique de la branche service-courrier-colis de La Poste. "L’accueil des conducteurs a été bon parce que les véhicules électriques représentent socialement un grand progrès", explique-t-il. Un facteur a environ 400 points de distribution à livrer chaque jour, ce qui représente un nombre incalculable d’accélérations, de freinages et de passages de vitesses. "Et puis, un véhicule électrique est plutôt dynamique, poursuit-il. Pour un facteur qui doit continuellement quitter un flux de circulation ou le réintégrer, ce dynamisme est rassurant."

Le groupe La Poste a toujours été un précurseur dans l’usage des véhicules électriques. L’opérateur postal a lancé en 2012 un programme d’équipement des facteurs visant à réduire de 20 % les émissions de CO2 par foyer desservi. La flotte compte aujourd’hui plus de 25 000 véhicules, dont 18 500 vélos à assistance électrique et quelque 2 500 Quadeo ou véhicules urbains à quatre roues, mais aussi 5 000 Renault Kangoo dont le nombre devrait atteindre 10 000 en 2020. La mise en place de ce parc de véhicules électriques – le plus important au monde – a nécessité de nombreuses adaptations dans l’organisation de l’entreprise.

La première flotte électrique au monde

  • 5 000 Kangoo (10 000 en 2020)
  • 18 500 vélos électriques
  • 2 500 Quadeo (quads urbains)

Compte tenu des temps de recharge et du taux d’utilisation des véhicules, chaque Kangoo a son propre point de charge. Ce sont donc 10 000 bornes qui équiperont l’entreprise d’ici à 2020. Surtout, explique Frédéric Delaval, "un véhicule électrique coûte entre 1,4 et 1,8 fois plus cher que son équivalent thermique. Le modèle économique s’équilibre quand les véhicules électriques sont utilisés sur des plages horaires plus larges. Ainsi, le Renault Kangoo ZE est plus compétitif que la version diesel s’il parcourt 50 kilomètres par jour, six jours par semaine pendant six ans." Pour cela, l’opérateur postal a modifié les usages pour qu’un véhicule ne soit plus la propriété d’un seul facteur.

Un modèle économique à l’équilibre

Les modèles zéro émission ont désormais des missions trois fois par jour et fonctionnent sur des plages horaires allant de quinze à dix-huit heures contre quatre à cinq heures pour les modèles thermiques. "En termes de rentabilité, nous sommes juste à l’équilibre puisque notre flotte est à quarante-six heures d’utilisation et non cinquante heures. Mais à l’origine, explique le directeur technique, nous avions intégré ces véhicules électriques au cœur des villes, ce qui a contribué à réduire les kilométrages effectués. Pour les modèles mis en service au cours des dix-huit derniers mois, nous avons atteint les 50 kilomètres quotidiens."

Convaincu mais pragmatique, le directeur technique du groupe La Poste estime cependant que les véhicules électriques ont leurs limites. La priorité a donc été donnée aux modèles offrant 3 à 4 m3 de volume de chargement. Pour l’instant, l’opérateur postal n’envisage pas d’intégrer des véhicules de 5 à 12 m3, dont l’offre s’avère rare et le prix encore trop élevé. 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle