La Pologne investit lourdement dans le nucléaire pour sortir du charbon

Dans une mise à jour de la stratégie énergétique du pays d'ici 2040, le ministre polonais du Climat a annoncé un investissement de 33 milliards d'euros pour construire les premières centrales nucléaires du pays.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La Pologne investit lourdement dans le nucléaire pour sortir du charbon
La Pologne va accélérer sa sortie du charbon et investir massivement dans l’énergie renouvelable et le nucléaire.

La Pologne va accélérer sa sortie du charbon et investir massivement dans l’énergie renouvelable et le nucléaire afin d'affronter les défis imposés par le changement climatique et s'assurer un approvisionnement stable d’électricité, a annoncé mardi 8 septembre le gouvernement.

Dans une mise à jour de la stratégie énergétique du pays d'ici 2040, le ministre polonais du Climat a annoncé un investissement de 150 milliards de zlotys (33 milliards d'euros) pour construire les premières centrales nucléaires du pays, dont la première sera opérationnelle d'ici 2033, et d'environ 130 milliards de zlotys (29 milliards d'euros) dans l'éolien offshore à l'horizon de 2040.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Premier producteur européen de charbon

Premier producteur européen de charbon, la Pologne est le seul pays membre de l'Union européenne à avoir refusé de s'engager à passer à la neutralité carbone d'ici 2050, arguant d'avoir besoin de plus de temps et de financement pour la transition vers les énergies propres.

A LIRE AUSSI

Mais la hausse des prix des émissions de carbone, la politique climatique de l'UE et désormais l’épidémie de coronavirus, qui a plombé la demande, ont obligé Varsovie à accélérer sa transition énergétique.

Miser sur le nucléaire et les énergies renouvelables permettra la création de 300 000 emplois, estime l'exécutif polonais.

avec Reuters (Agnieszka Barteczko, version française Diana Mandiá, édité par Blandine Hénault)

0 Commentaire

La Pologne investit lourdement dans le nucléaire pour sortir du charbon

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie et Matières premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS