Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La politique migratoire oublie l'économie

, , ,

Publié le , mis à jour le 23/04/2018 À 08H35

Enquête Dimanche 22 avril, les députés ont adopté en première lecture le projet de loi asile-immigration. Dans l'Hexagone, les enjeux idéologiques de l’immigration rendent impossible toute approche économique du sujet, alors que les entreprises ont des besoins en main-d’œuvre.

La politique migratoire oublie l'économie
Faute de pouvoir les faire venir en France, les entreprises du numérique font parfois travailler des Indiens en Inde.

Le patron de GT Logistics, Éric Sarrat, est prêt à tout pour trouver des salariés : leur construire des chalets, leur prêter des vélos… En 2018, le spécialiste de l’externalisation logistique recrutera 200 personnes. "Si l’on m’explique comment embaucher à l’étranger, je fonce ! Certains salariés me demandent s’ils peuvent faire venir leur frère. Je ne sais pas si j’en ai le droit", s’interroge Hacene Hachouda, le directeur de son site d’Annecy (Haute-Savoie).

Beaucoup de chefs d’entreprise renoncent aux recrutements non européens, dont ils ont pourtant besoin. Embaucher hors des frontières est certes complexe, mais les parcours administratifs encore plus. "Les politiques migratoires économiques de la France ne sont pas plus restrictives que celles des autres pays de l’OCDE, explique Jean-Christophe Dumont, responsable des migrations à l’OCDE, qui a publié fin 2017 une étude sur le recrutement des travailleurs immigrés en France. Si l’immigration économique y est plus[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle