Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

La plus grande usine de fenêtres de K-Line ouvre à Saint-Vulbas

, , ,

Publié le

K-Line a investi 70 millions d'euros dans une nouvelle usine de fenêtres en aluminium à Saint-Vulbas (Ain). Et embauché 150 personnes. D’autres investissements sont programmés aux Herbiers (Vendée) en 2018 et 2019.

La plus grande usine de fenêtres de K-Line ouvre à Saint-Vulbas
K-Line a inauguré le 24 mai sa nouvelle usine de Saint-Vulbas (Ain) qui se déploie sur un terrain de 13,5 hectares.
© K-Line

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Premier fabricant français de menuiseries, K-Line a inauguré le 24 mai sa nouvelle usine de Saint-Vulbas (Ain) dans le Parc industriel de la Plaine de l’Ain. Avec 48 500 m² (production et bureaux), c’est le plus grand site du groupe Vendéen. Il se déploie sur un terrain de 13,5 hectares. 70 millions d’euros ont globalement été investis dans ces locaux d’une hauteur de 15 mètres.

Avec trois magasins automatiques, trois barretteuses et six centres d’usinage cette usine est la plus automatisée des cinq unités de production de K-Line. Elle comporte également une chaine de laquage verticale intégrée au process de fabrication qui comprend deux cabines de poudrage et un four de cuisson à 200 degrés. 300 barres peuvent être laquées par heure. Cette chaine met en œuvre un traitement de surface sans chrome certifié Qualicoat & Qualimarine. Un robot assure ensuite la protection des profilés laqués par la dépose d’un film plastique.

La capacité de l’usine de Saint-Vulbas est de 2 500 fenêtres par semaine, accroissant d’un quart la capacité totale de K-Line. A horizon de trois à cinq ans, 5 000 fenêtres devraient sortir chaque semaine du site de l’Ain qui dessert le grand Est de la France. Ce qui permet au fabricant vendéen de réduire sensiblement le volume de CO2 rejetés par les nombreux camions qui effectuaient jusqu’à présent le transport depuis Les Herbiers (Vendée).

Dans son souci de réduire l’empreinte énergétique de ses activités, l’entreprise a aussi équipé le parking du personnel de près de 7 000 m² d’ombrières photovoltaïques qui génèrent l’équivalent de la moitié des besoins de l’usine en énergie.

Près de 300 salariés d'ici 2020

150 personnes ont été recrutées pour l’ouverture de cette nouvelle usine. Ses effectifs pourraient doubler à horizon 2020. Une trentaine de recrutements est déjà prévue d’ici la fin de l’année pour faire face à la croissance de l’activité. K-Line a réalisé un chiffre d’affaires de 305 millions d’euros en 2017. "A moyen terme, du fait d’une importante réserve foncière, l’usine de Saint-Vulbas pourra être complétée par un second bâtiment offrant plus de capacités et de flexibilité", assure Bruno léger, directeur général de K-Line.

D’autres investissements sont lancés. 7 millions d'euros sont investis dans l’extension de l’usine des Herbiers. Et 15 millions d'euros vont être engagés pour la construction de 4 000 m² de bureaux, d’un restaurant d’entreprise et d’un parking de 400 places, toujours aux Herbiers. Le parking sera aménagé cette année, les nouveaux bureaux livrés en 2019.

Vincent Charbonnier

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle