La plupart des Bourses européennes en recul modéré à la mi-séance

PARIS/LONDRES (Reuters) - La plupart des Bourses européennes étaient en recul modéré lundi à la mi-séance, malgré l'envolée d'Essilor et de Luxottica en vue de leur fusion, mais Londres résiste du fait de la chute de la livre dans la crainte que Londres opte pour un "Brexit dur".
Partager
La plupart des Bourses européennes en recul modéré à la mi-séance
La plupart des Bourses européennes étaient en recul modéré lundi à la mi-séance. À Paris, l'indice CAC 40 recule de 0,68% vers 11h45 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,73% mais à Londres, le FTSE prend 0,07%. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier

Plusieurs journaux ont avancé l'idée que, dans un discours qu'elle doit prononcer mardi, la Première ministre britannique va donner la priorité à la maîtrise de l'immigration et à la création de relations commerciales bilatérales dans le cadre du divorce entre la Grande-Bretagne et l'Union européenne. Une porte-parole de Theresa May a qualifié l'article de spéculation.

Le français Essilor s'envole de plus de 13% après l'annonce du rachat de l'italien Luxottica, premier fabricant mondial de lunettes, qui s'adjuge plus de 8,5%, pour créer un géant de l'optique.

À Paris, l'indice CAC 40 recule de 0,68% à 4.888,85 points vers 11h45 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,73% mais à Londres, le FTSE prend 0,07%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 cède 0,72% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro 0,75%.

Milan (-1,3%) sous-performe, affaiblie par son secteur bancaire (-2%). L'agence DBRS a abaissé sa note sur l'Italie, ce qui devrait renchérir les coûts de refinancement des banques du pays.

Wall Street est fermée pour le Martin Luther King's Day.

L'automobile (-1,77%) accuse le plus net recul sectoriel en Europe, affaiblie par les menaces de Donald Trump, notamment adressées à BMW (-2,1%), d'imposer des droits de douanes prohibitifs sur les voitures produites au Mexique destinées à l'exportation vers les Etats-Unis.

Fiat Chrysler (-4%) pèse aussi. Le titre a chuté de 16% depuis qu'il a été accusé de trucage de moteurs diesel aux Etats-Unis.

Renault, qui fait l'objet d'une information judiciaire en France pour soupçon de manipulation des émissions polluantes, perd lui aussi 1,9%. De même, PSA recule de 2,5%. La ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, a dit dimanche que d'autres constructeurs que Renault pourraient faire l'objet d'enquêtes judiciaires en France.

Axa (-2,45%) pèse sur le secteur de l'assurance (-1,52%). Bankhaus Lampe a abaissé sa recommandation d'"achat" à "conserver".

A Francfort, Hugo Boss prend en revanche près de 8%. Le groupe de mode allemand a déclaré que la baisse de son résultat d'exploitation 2016 ne devrait pas être aussi prononcée qu'anticipé initialement.

Sur le marché des changes, la livre a touché son plus bas niveau en trois mois, à 1,1983 dollar, après avoir terminé à 1,2175 dollar à New York vendredi. La devise britannique se traite à 1,2055 dollar, en baisse de 1%.

En quête de sécurité, les investisseurs achètent du yen, comme de l'or. Si le dollar recule face au yen, la devise américaine reste bien orientée face à un panier de devises de référence. L'euro de son côté perd 0,5% contre le dollar mais gagne 0,8% contre la livre.

Les rendements de la dette souveraine italienne montent après l'abaissement de la note de crédit du pays par l'agence DBRS, qui était la dernière des quatre agences à classer la dette italienne en catégorie d'investissement.

Le rendement de l'obligation italienne à 10 ans avance de deux points de base à 1,92% et les obligations à plus court terme prenait deux pdb. La plupart des autres rendements de la zone euro sont en repli mais les rendements portugais et espagnols se tendent avec les taux italiens.

Le pétrole perd encore un peu de terrain, après avoir abandonné 3% la semaine dernière. Les investisseurs restent sceptiques quant au respect de l'accord de réduction de la production de l'Opep et d'autres exportateurs.

(Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé(e) de Certification Clients Agroalimentaires (F-X-H)

BUREAU VERITAS - 10/11/2022 - CDD - Cesson Sévigné

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

56 - BRECH

Résidence Opale, construction de 25 logements à Brech..

DATE DE REPONSE 10/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS