Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

La pluie précipite les cours du jus d'orange à la hausse

Franck Stassi , , , ,

Publié le

De fortes précipitations affectent le Brésil et les Etats-Unis, les deux premiers producteurs mondiaux de jus d’orange. Les cours ont gagné 40% en trois mois.

La pluie précipite les cours du jus d'orange à la hausse © Pablo

La note de votre petit-déjeuner risque de se renchérir. En l’espace de trois mois, la livre de jus d’orange a vu son cours se renchérir de 40%, pour atteindre des niveaux jamais observés ces deux dernières années (1,6750 dollars le 7 juin). Le concentré de jus d’orange congelé pour livraison en juillet s’échange également à des prix inédits depuis 2014 (1,72 dollar par livre).

Le Brésil, premier producteur et premier exportateur mondial de jus d’orange, doit faire face à d’abondantes pluies, qui pénalisent également la production du soja, du café ou bien encore du sucre. Aux Etats-Unis, la pluie fait rage en Floride, mettant à mal les récoltes du deuxième producteur mondial de jus d’orange. La tempête tropicale Colin a pris, la semaine dernière, de la vitesse sur le golfe du Mexique, déclenchant des inondations et de fortes bourrasques de vent.

L'industrie des agrumes en difficulté en Floride

La Floride doit également faire face à une épidémie de citrus greening, ou "maladie du dragon jaune". Cette maladie bactérienne mortelle est transmise par des insectes – en l’occurrence une guêpe, Tamarixia Radiata. Celle-ci est si minuscule que 200 d’entre elles peuvent être contenues dans un flacon de la taille d’une boîte de film photo ! L’industrie floridienne des agrumes comptabilise déjà 10 millions de dollars de dégâts. L’Arizona est également touché par ce fléau.

"Toutefois, graphiquement, les cours sont surachetés. La hausse a été rapide et une résistance majeure est en train d’être travaillée. La hausse pourrait donc connaître une pause, voire une consolidation à partir de ce seuil historique à 1,678 dollars par livre, datant d’avril 2014", tempère Nicolas Chéron, analyste pour CMC Markets. Ce spécialiste de l’analyse graphique rappelle que les cours du jus d’orange évoluent depuis quatre ans dans une fourchette entre 1,04 et 1,7 dollars. La question est désormais de savoir s’ils y resteront compris, ou s’ils s’en extirperont...

Franck Stassi

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle