Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La plate-forme d'échanges XTX choisit Paris pour l'après-Brexit

Publié le

LONDRES (Reuters) - La plate-forme de trading haute fréquence XTX Markets a annoncé lundi qu'elle installerait ses activités dans l'Union européenne à Paris après le Brexit.

La plate-forme d'échanges XTX choisit Paris pour l'après-Brexit
La plate-forme de trading haute fréquence XTX Markets a annoncé lundi qu'elle installerait ses activités dans l'Union européenne à Paris après le Brexit. /Photo prise le 14 juillet 2018/REUTERS/Pascal Rossignol
© Pascal Rossignol

XTX Markets, qui conservera son siège à Londres, a déposé une demande de licence auprès des autorités de tutelle du secteur financier en France et va ouvrir un bureau à Paris, d'où elle traitera les transactions sur différentes classes d'actifs, notamment les actions européennes.

XTX revendique des volumes quotidiens de transactions représentant 150 milliards de dollars (132 milliards d'euros). Elle emploie 105 personnes.

En prévision de la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne (UE) en mars prochain, les entreprises du secteur financier installées à Londres ont entrepris d'ouvrir des filiales dans d'autres pays de l'UE afin de conserver leur passeport européen, qui permet d'exercer dans l'ensemble du bloc.

Parmi les intermédiaires financiers, TP ICAP a annoncé en août avoir choisi Paris comme futur centre de ses activités dans l'UE alors que NEX Group a préféré Amsterdam.

(Tommy Reggiori Wilkes; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle