La place financière de Paris veut faire entendre sa voix dans la campagne

Les acteurs de la finance veulent améliorer leur réputation en rappelant que leur rôle principal consiste à financer les entreprises. Paris Europlace publie aujourd’hui un livre blanc à destination des candidats à la présidentielle assorti de vingt propositions pour faire de Paris une place financière forte.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La place financière de Paris veut faire entendre sa voix dans la campagne

Paris Europlace veut redonner de la substance au débat sur la finance. L’association, qui regroupe les entreprises (grands groupes et PME), les banques, les investisseurs et les métiers support (avocats, expert comptables, etc.), publie aujourd’hui un livre blanc à destination des candidats à la présidentielle intitulé "20 propositions pour relancer le financement de l’économie".

"Ce livre blanc n’est pas un appel de la finance pour elle-même, se défend Gérard Mestrallet, le PDG de GDF-Suez et le président de Paris Europlace. C’est plutôt un plaidoyer de l’ensemble des acteurs économiques pour protéger l’économie française au moment où elle a besoin de croissance." Le monde financier, en mal de popularité depuis la crise financière de 2008, tente de se racheter une conduite en rappelant son rôle initial. "La priorité de Paris Europlace est de servir l’économie, reprend Gérard Mestrallet. Les banques et le capital investissement sont avant tout des partenaires des entreprises."

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Cinq axes

L’association a défini cinq axes prioritaires qu’elle entend défendre dans la campagne présidentielle. Le premier consiste à orienter l’épargne des français vers les investissements de long terme, en favorisant fiscalement l’épargne longue et risquée plutôt que l’inverse.

Le deuxième axe vise à améliorer le financement des entreprises, notamment via le capital investissement. Les fonds d’investissement peinent en effet à lever des fonds, Paris Europlace souhaite donc pérenniser les véhicules comme les FIP et les FCPI permettant d’alimenter ces fonds. Il s’agit également de favoriser l’accès des PME à la bourse, un moyen alternatif au financement bancaire auquel peu de petites entreprises n’accèdent.

Le troisième axe concerne plus spécifiquement les banques. La place financière parisienne insiste sur l’importance de conserver le modèle de banque universelle à la française, au moment où des candidats à la présidentielle parlent de séparer les activités de banque de dépôt et de banque de financement et d’investissement.

Enfin, Paris Europlace veut développer ses engagements sur la finance durable, en favorisant notamment l’investissement socialement responsable. Elle souhaite aussi peser dans les débats sur les réglementations financières au niveau européen (Solvency II, Small business act, etc.) ou international (Bâle III, etc.).

Les acteurs de la finance ne se font toutefois pas trop d’illusions. "Nous ne nous attendons pas qu’après avoir lu ce livre blanc, les candidats fassent des propositions fortes en faveur de la finance, ironise Gérard Mestrallet. Ce livre blanc s’adresse plutôt à ceux qui, demain, auront des responsabilités, quel que soit le résultat des élections."

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS