L'Usine Agro

La Pie Qui Chante confirme la fermeture de son site de Wattignies

, ,

Publié le

Social

En quatre ans la production de l'usine de la filiale Eurocandy du groupe britannique Cadbury Schweppes a chuté de 30 % passant de 10 000 à 7 500 tonnes par an. Dans le même temps, les coûts de production augmentaient de 20 %.
D'après la direction, l'usine de Wattignies (Nord) n'est plus rentable. D'où la décision, confirmée hier lors de la tenue d'un comité d'entreprise extraordinaire, de fermer le site au plus tard au début de l'année 2004. C'est le résultat de la baisse du marché du bonbon en sachet, la spécialité du site de Wattignies. S'y fabrique les bonbons enveloppés dont les caramels Mi-cho-ko et les pastilles Menthe Claire.
Déjà en 1998, un précédent plan social avait supprimé 120 emplois à Wattignies. L'usine n'emploie aujourd'hui que 142 salariés. Environ 10 % d'entre eux pourraient bénéficier de mesure de départ en retraite anticipée. La plupart des autres seraient reclassés à Marcq-en-Baroeul (Nord) et à Villeneuve-d'Ascq (Nord) où Cadbury Schweppes possède des unités de fabrication. L'unité de Marcq-en-Baroeul accueillera la moitié de la production de Wattignies. Reste qu'une partie de la production devrait être délocalisée en Espagne, également dans d'autres usines du groupe.


Geneviève HERMANN

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte