La phytoextraction pour dépolluer les sols

Partager
La phytoextraction pour dépolluer les sols
Valgo élimine les métaux lourds des sols grâce à des géraniums et des solubilisants

Le premier démonstrateur de dépollution des sols industriels par des plantes a été démarré à Graulhet (81) par la société Valgo, spécialisée dans la dépollution des sols et des nappes phréatiques.

Le principe du projet Déplassmétaux mené par Valgo repose sur la phytoextraction, c’est-à-dire l’extraction par des plantes des métaux lourds présents dans les sols. « L’idée est étudiée depuis 30 ans, explique Laurent Thannberger, directeur scientifique et technique de Valgo, mais n’a encore abouti à aucune utilisation à grande échelle. Le taux de captation des plantes est en effet extrêmement lent et le processus peut prendre plusieurs dizaines ou centaines d’années ». Un temps trop long comparé aux besoins de réutilisation des terres, pour lesquelles la solution utilisée aujourd’hui consiste alors tout simplement à les isoler en décharge. Pour réduire ce temps d’extraction à dix ans, voire cinq ans, Valgo a eu l’idée d’associer les plantes à des solubilisants qui permettent la lixiviation des métaux, autrement dit leur solubilisation. Sous cette forme, non plus solide, les métaux lourds sont extractibles par les plantes. Toutefois leur solubilisation les entraîne à diffuser vers les nappes phréatiques, aussi la terre à traiter est-elle placée sur une bâche, sous laquelle un drain permet de collecter l’eau polluée.

« A ce jour, les projets utilisant des plantes sur des friches industrielles sont des projets de stabilisation, visant à bloquer les poussières transportant avec elles des polluants », explique Laurent Thannberger. Avec ce premier démonstrateur d’une taille de 100 m² de terrain sur 50 centimètres de profondeur, situé sur la plaine de Millet à Graulhet (Tarn), Valgo veut montrer qu’il est possible d’extraire le chrome, le cuivre, le plomb, le zinc ou encore l’arsenium de ces terres où était implantée une tannerie, consommatrice en métaux lourds pour le traitement de surface des peaux. Sans compter que le procédé n'est pas gênant du point de vue visuel. « Nous utilisons des pélargoniums, plus communément appelés géraniums, associés à des solubilisants déjà bien connus en médecine ou en chimie ».

« Pour améliorer le procédé, nous pourrons chercher pour la suite à utiliser plusieurs variétés ensemble, pour traiter différents types de métaux. A terme, différentes solutions permettraient de traiter différents types de sols et de métaux », imagine Laurent Thannberger. Les recherches continuent dans les laboratoires partenaires du projet, dont Ecalab qui travaille notamment sur l’usage du peuplier, aux racines plus longues et donc capable de traiter des profondeurs plus importantes, et le laboratoire LCA, qui étudie la valorisation des matières produites par les plantes utilisées dans le process.

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

80 - MONTDIDIER

Etudes géotechniques pour la déconnexion de 25HA de surfaces actives du système de collecte de Montdidier en amont du DO13.

DATE DE REPONSE 20/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS